Fabio Quartararo est la révélation de l’année en MotoGP. Il a surgi sans prévenir et a bousculé valeurs et certitudes pour s’imposer dans un paysage à la recherche désespérée du phénomène qui pourrait enrayer la machine à gagner qu’est Marc Márquez. Justement, ce dernier l’a déjà désigné comme son rival en devenir le plus sérieux. En 2020, il faudra confirmer tout ça et ce ne sera pas si facile puisque, cette fois, le Français sera attendu. Sur son futur proche et son avenir au-delà de 2020, le pilote Petronas Yamaha s’est exprimé pour mieux poser les bases de sa réflexion…

Fabio Quartararo est à présent incontournable dans un monde MotoGP qui n’avait à peine conscience de son existence il y a seulement un an. Un parcours sur lequel il a voulu s’attarder, avant de se lancer dans les perspectives : « nous n’avons pas encore atteint nos objectifs » annonce d’abord le tricolore. « Cette année, nous avons fait plus que ce que nous pensions. Mais quand vous êtes ici, vous en voulez plus. Vous en voulez toujours plus. Néanmoins, cette année, je ne peux pas demander plus. La victoire aurait été formidable, bien sûr, mais si, au début de l’année on m’avait dit que j’aurais été dans cette position, j’aurais signé à cent pour cent. Maintenant, il faut voir de quoi nous serons capables l’année prochaine. »

La saison 2020 devra être celle de la confirmation. Une campagne qui se fera dans un team satellite avec une Yamaha dite « Spec.A ». Un handicap par rapport aux machines officielles ? Le Niçois ne le croit pas : « je pense que c’est plus difficile, mais je ne pense pas que ce soit impossible. Nous devons penser que ce sera notre deuxième année en MotoGP, et nous n’avons pas une super grande expérience. Cependant, je pense que vous pouvez gagner le titre avec une équipe privée avec exactement le même matériel. Je ne vois aucun problème si les motos et toutes les évolutions sont les mêmes. »

Cela étant dit, il faut aussi regarder au-delà de l’horizon 2020. Une opération délicate où il faudra peser le pour et le contre : « c’est encore loin » avoue néanmoins Fabio sur Marca. « Dans le passé, j’ai eu de mauvaises expériences en pensant trop tôt à l’avenir. Je n’ai pas bien fait. En ce moment, je suis chez Yamaha Petronas, mais, comme je l’ai dit, nous avons plusieurs options. Pour l’instant, nous allons bien, mais nous devons évaluer toutes les options. Je ne me fixe aucun objectif ni aucune marque spécifique. »

Une dernière phrase qui ne manquera pas d’attiser les convoitises, mais le tricolore précise : « je ne changerai jamais pour simplement de l’argent, mais en fonction de la moto proposée. Ducati a peut-être cette réputation d’argent, mais je ne le vois pas de cette façon. Combien Honda donnera-t-il à Marc Márquez ? Si on le compare avec d’autres, on pourrait dire qu’il y a aussi de l’argent chez Honda ».



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team