Fabio Quartararo a un rituel lorsqu’il fait un Grand Prix. Et il a été relayé par le petit écran que ne manque donc que rarement l’occasion de le voir démarrer sa MotoGP au tout début de la journée. Il n’est pas le seul à le faire, on a ainsi aperçu Jack Miller réveiller sa Ducati Pramac. Mais le geste lui a été dévolu et il est aussi symbolique d’une implication de tous les instants dans le projet comme dans la vie de l’équipe. Des facteurs humains qui sont des ingrédients essentiels à la réussite …

Fabio Quartararo est maintenant identifié comme le pilote en MotoGP qui démarre sa moto, sous la supervision d’un mécanicien. Un exercice qui remontre à l’année 2018 : « lors du test de Valence en 2018, j’ai demandé à l’équipe si je pouvais essayer de démarrer la moto. Toute l’équipe a ri parce qu’elle ne pouvait pas expliquer pourquoi un pilote voulait faire ça, puisque c’était le travail du mécanicien », se souvient-il sur motogp.com.

Le pilote officiel Yamaha de 21 ans précise que cette démarche est aussi lourde de sens dans son implication au sein de l’équipe : « depuis le début, à chaque fois que je suis aux stands, je vois les mécaniciens préparer les Yamaha, je vais les aider car je ne suis pas juste le pilote, mais aussi une personne qui travaille en équipe. Sans mes ingénieurs, sans mes techniciens et sans mes mécaniciens, ma moto ne fonctionnerait pas. Je veux faire partie de l’équipe et pas seulement un pilote qui saute sur la moto et part sur la piste ».

Fabio Quartararo : « je suis une personne qui travaille en équipe »

Quartararo a ajouté : « l’équipe est comme une famille. Nous, pilotes, sommes humains, tout comme les autres membres de l’équipe et je pense que tout le monde contribue beaucoup à ce sport. Si je gagne, il est également important pour moi de dire que nous avons gagné la course et pas moi seul, car tout le monde a travaillé au moins aussi dur que moi ».

Il reste maintenant à savoir si ce rituel sera autorisé au sein de ce qui est maintenant son nouvel environnement, soit le team usine Yamaha. L’équipe officielle autorisera-telle le Français a marqué ainsi sa solidarité envers ses mécaniciens ? Réponse dès le 6 mars, date à laquelle les tests du Qatar lanceront l’intersaison pour les pilotes titulaires et aguerris.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP