Après un moment de flottement bien compréhensible (voir sa déclaration intégrale ici), les choses se sont finalement mises en place pour Fabio Quartararo qui a vu ses grandes chances de remporter le Grand Prix d’Espagne à Jerez réduites à néant suite à l’apparition d’une forte douleur dans son avant-bras droit.

La première décision qui a été prise a été de ne pas participer au test officiel MotoGP qui s’est tenu sur le circuit andalou aujourd’hui et, à la place, de se rendre à Marseille pour se faire examiner par le docteur Olivier Dufour.

Il en résulte que le pilote officiel Yamaha subira demain mardi à Aix-en-Provence une opération pour rétablir un circulation sanguine dans l’avant-bras, bien pus bénigne que celle de le Français avait subi en 2019 pour lutter contre le syndrome des loges.

Nos confrères de L’Équipe ont recueilli les propos d’Éric Mahé, son agent, qui explique : « Il y a une petite zone au niveau d’une veine dans son avant-bras où le sang ne circule pas bien, explique son manager Éric Mahé. Il faut donc débloquer cette partie mais c’est une opération bénigne, beaucoup moins lourde que pour un vrai syndrome des loges. On n’était de toute façon pas très inquiets pour Le Mans : Même avec une opération classique, il aurait pu courir, il l’a déjà fait, mais là, c’est vraiment bénin. Il sera très vite remis. »

Du coup, à l’inverse de la photo qu’il avait postée hier sur Instagram, Fabio Quartararo semble avoir retrouvé le sourire et a publié un message à double sens bien plus léger et positif !



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP