pub
Danilo Petrucci

Danilo Petrucci n’a pas démérité dans un Grand Prix de France qui n’a jamais connu a pluie, à sa grande déception. Car dans ces conditions, il aurait pu mieux jouer de son talent, plus cacher les inconvénients de sa corpulence qui est devenue un handicap au fur et à mesure de l’évolution de la compétition, et son inexpérience de la GP23 aurait été aussi en partie gommée. Mais qu’importe, Petrux a pris ce week-end comme une récompense pour service rendu à Ducat comme pour l’ensemble de son œuvre à Borgo Panigale. Car l’Italien s’interroge sérieusement sur le fait de savoir s’il a encore en avenir en vitesse moto…

Danilo Petrucci est revenu le weekend passé sur un tracé du Mans sur lequel il a enlevé, en 2020, sa seconde comme sa dernière victoire en MotoGP.  Il était alors également un pilote officiel Ducati. Mais la catégorie a beaucoup changé depuis ce temps pourtant pas si lointain et comme aucune averse ne lui est venue en aide, il n’y a pas eu de miracle. Qualifié 19e, il a fait ce qu’il a pu en course, mettant tout de même un point d’orgue à dominer les deux autres pilotes de réserve Lorenzo Savadori (Aprilia) et Jonas Folger (GASGAS) tant dans le Sprint que lors du Grand Prix.

« C’était comme un grand cadeau que j’ai reçu de Ducati », a déclaré Petrucci sur les ondes de wsbk.com. On rappellera qu’il a terminé sa prestation à la 11e place du Grand Prix de France, à près de 30 secondes du vainqueur et collègue de la marque Marco Bezzecchi. Huit pilotes ont aussi chuté devant lui. « Je suis fier d’avoir piloté la Ducati d’usine, la meilleure moto que j’ai eue dans ma vie. J’aimerais rouler beaucoup plus sur cette machine, mais malheureusement, ce ne sera probablement pas le cas. »

SBK, Danilo Petrucci à la croisée des chemins : Superbike ou Dakar en 2024 ?

Danilo Petrucci : « j’aimerais retourner sur le Dakar pour mieux faire, parce que j’ai peut-être plus de place pour m’améliorer là-bas »

Le vainqueur d’étape du Dakar a déclaré à propos de la course : « c’était assez difficile car la piste n’avait pas vraiment une bonne adhérence. Mais c’était amusant, j’ai marqué quelques points et amélioré mon rythme tour après tour. En dehors des premiers tours, je perdais 0,7 ou 0,8 s par tour sur le leader, mais jamais plus de 1s. Considérant que j’ai roulé sur cette moto pour la première fois vendredi, c’est bien. Merci Ducati pour cette belle opportunité, je m’en souviendrai toute ma vie ».

Petrucci s’est aussi ouvert sur son avenir en formulant des doutes sur la poursuite de son aventure en WSBK… « Je suis allé plus vite ici, toute proportion gardée, que dans les courses Superbike. Il y a quelque chose que nous ne comprenons pas. Nous aurons une nouvelle réunion avec Ducati pour essayer de comprendre ce qui peut être fait pour le WSBK. Je vois comment ça se passe, mais si je perds mon enthousiasme, je ne veux pas continuer à lutter. Je fais ce que je peux avec sérénité. Le fait qu’il n’y ait plus autant de place pour moi sur les motos en raison de la corpulence est quelque chose que j’ai dû gérer ces dernières années. J’aimerais retourner sur le Dakar pour mieux faire, parce que j’ai peut-être plus de place pour m’améliorer là-bas ».

MotoGP 2023. GP de France au Mans. Danilo Petrucci explique cette Ducati : "La meilleure moto que j'ai conduite de ma vie", c'est pourquoi;

MotoGP France J3 : classement

France

Crédit classement motogp.com

 

Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team