Marc Marquez a tenu son rang malgré ses difficultés physiques qu’il n’oublie jamais de rappeler. L’officiel Honda réussit tout de même malgré son état à se présenter sur la grille de départ du Grand Prix de France comme le meilleur pilote en RC213V, juste devant Nakagami et Pol Espargaró alors qu’il y a urgence à s’occuper du cas du frère Alex…

Marc Marquez a clôturé les qualifications pour le Grand Prix de France, la cinquième manche du Championnat du Monde 2021, avec le sixième meilleur temps. L’Espagnol s’est montré très rapide lors de la séance de qualification, restant en première position pendant plusieurs minutes. En fin de compte, cependant, il a pris le drapeau à damier un tour avant les autres et n’a pas pu s’améliorer. Le n° 93 lui-même admet qu’il n’aurait pas pu faire beaucoup mieux compte tenu de sa condition physique, mais un tour supplémentaire aurait certainement aidé…

Marc Marquez content, mais avec un tour de plus…

« Ce matin sur le mouillé, je me sentais plus « normal », car c’est moins exigeant d’un point de vue physique” raconte l’octuple Champion du Monde. « Je roulais bien en FP4 et aussi en qualifications, mais les conditions n’étaient pas parfaites et l’adhérence était faible, ce qui signifiait des temps au tour plus lents. Quand c’est le cas, je pilote mieux, mais quand il faut vraiment pousser à la limite, c’est quand c’est plus difficile avec ma condition physique ». On rappellera qu’il a aussi chuté en fin de FP4.

Il termine : « c’était dommage en qualifications car j’ai été le premier pilote à prendre le drapeau et il semble qu’un tour supplémentaire aurait pu être d’une grande aide. Mais je suis satisfait de ce que nous avons accompli aujourd’hui. Les deux premiers rangs étaient l’objectif, et nous l’avons atteint: il faudra maintenant bien s’élancer. S’il fait humide, je pourrai penser à une stratégie, alors que sinon je devrai me concentrer principalement sur ma condition physique, en essayant de ne pas trop pousser au début et de survivre au reste de la course. Mes objectifs dépendront aussi des conditions : sur le sec à 95% je ne peux pas viser le podium, sous la pluie les chances de terminer aux trois premières positions peuvent certainement augmenter ».

MotoGP France Le Mans J2 : qualifications

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team