L’officiel KTM Oliveira espérait mieux qu’une dixième place sur la grille de départ du Grand Prix de France au Mans. Sixième au terme de la journée du vendredi, il montrait en effet lors des qualifications un potentiel encourageant avant de partir à la faute. Le Portugais en veut un peu aux commissaires sur ce coup-là mais aborde la course de dimanche avec optimisme malgré tout…

Miguel Oliveira a terminé en tant que meilleur pilote RC16 au Mans à la dixième place sur la grille malgré une chute en qualifications. « Dans l’ensemble, c’était une bonne journée », explique le double vainqueur en MotoGP. « J’étais compétitif. C’était également le cas hier. Mais samedi a été un peu chaotique. Malheureusement, j’ai aussi chuté en qualifications ».

Oliveira, pilote d’usine KTM, décrit le contexte exact : « j’étais sur la piste dans le premier secteur, il pleuvait là-bas. Malheureusement, les commissaires n’ont pas agité des drapeaux signalant la pluie. C’est dommage car je pense que j’aurais pu faire beaucoup mieux. Mais le rythme de la course est juste, je m’amuse sur la moto et les bons temps au tour viennent assez facilement. J’ai confiance. Nous entrons dans la course avec des pensées optimistes ».

Oliveira France

Oliveira : « en FP4 c’était trop imprévisible »

Il poursuit en expliquant : « en FP4, c’était trop imprévisible pour faire un plan d’installation. Il s’agissait simplement de parcourir des kilomètres et de comprendre la vitesse à laquelle la piste s’assèche pour que nous ayons plus d’informations pour le jour de la course. Vous n’essayez pas vraiment de faire pression dans ces circonstances ».

Oliveira le sait : « nous devons également être capables de lire très rapidement les conditions pendant la course. Le temps pourrait être un peu meilleur dimanche et peut-être pourrons-nous le faire sans pluie. Nous voulons simplement des conditions raisonnablement stables. Je comprends la moto, les pneus et la qualité de l’adhérence ».

MotoGP France Le Mans J2 : qualifications

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP