Entre les tests et le premier Grand Prix au Qatar, la période d’inactivité était propice aux rumeurs et le clan britannique du paddock MotoGP a commencé à colporter un bruit selon lequel le calendrier pourrait être modifié pour intégrer une deuxième course à Jerez.

Plus récemment, très récemment, la presse italienne s’est interrogée sur la possibilité de deux courses au Mugello.

Deux courses à Jerez, deux courses au Mugello… toutes ces hypothèses “encadraient” la date du Grand Prix de France et nous avons donc contacté Claude Michy, son organisateur, qui nous a alors affirmé que tout cela n’était aucunement fondé et que notre Grand Prix national était bien toujours sur les rails pour se dérouler le 16 mai, malgré la situation sanitaire actuellement tendue, en accord avec les autorités françaises et Dorna.

Ce matin, le communiqué de presse suivant est venu confirmer ces propos.


Point de situation sur l’organisation du SHARK Helmets Grand Prix de France 2021

Suite aux dernières annonces gouvernementales et à une réunion tenue hier soir entre l’organisation du SHARK Helmets Grand Prix de France et le ministère des Sports, l’événement est maintenu aux dates initialement prévues les 14, 15 et 16 mai prochains, à l’image des autres sports professionnels continuant leur activité.

Comme annoncé lors des dernières communications liées au SHARK Helmets Grand Prix de France, une décision sera actée à la mi-avril quant à la possibilité ou non d’accueillir du public, et sous quelles conditions. Cette décision sera arrêtée en accord avec les autorités compétentes et se basera sur les règles établies par le ministère des Sports et par la Préfecture de la Sarthe.

En attendant cette décision, nous remercions l’ensemble des partenaires pour leur soutien ainsi que les spectateurs du SHARK Helmets Grand Prix de France de leur compréhension.