L’équipe Suzuki était sur un nuage à l’arrivée du British Grand Prix à Silverstone avec la victoire d’Álex Rins, la deuxième de l’année après celle obtenue à Austin au Texas en début de saison. Cette superbe performance permettait à Rins d’occuper la troisième place du classement provisoire du Championnat du Monde, avec quatre points d’avance sur Danilo Petrucci.

La saison d’Álex est de haut niveau, sinon en qualifications avec une seule première ligne grâce au troisième temps à Assen, tout au moins en course avec deux victoires, une deuxième place à Jerez, et quatre quatrièmes places au Qatar, au Mugello, à Barcelone et à Brno. Cette brillante série comptait également deux abandons, contrairement par exemple à Danilo Petrucci quatrième qui a fini jusqu’ici cette année toutes les courses dans les points.

Rins va disputer ce weekend son 131e Grand Prix, le 43e en catégorie MotoGP, après 52 en Moto3 et 36 en Moto2. Il totalise 14 victoires, dont 2 en MotoGP, 8 en Moto3 et 4 en Moto2.

Lors des récents tests de Misano les 29 et 30 août derniers, Suzuki ne cherchait pas le tour chrono à tout prix, mais plutôt l’affinage des réglages et la préparation de la saison 2020. Joan Mir se classait onzième à 1.363 du leader Fabio Quartararo tandis que Rins bouclait les deux jours en treizième position à 1.481.

Álex a gagné à Misano le Grand Prix en Moto3 en 2013 et 2014, puis a terminé deuxième en Moto2 en 2016. L’an dernier, il se classait quatrième en MotoGP.

Selon Álex Rins, « Je me sens vraiment bien de venir au GP de Saint-Marin après la grande course à Silverstone. Après la victoire, nous avons repris le travail avec deux jours d’essais à Misano, où nous avons travaillé sur quelques petites améliorations avec la moto.

« Je suis vraiment motivé pour attaquer ce week-end, surtout après un peu de temps de détente et d’entraînement depuis le GP britannique ».

D’après le team manager Davide Brivio, « Misano pourrait être un bon circuit pour nous, l’année dernière nous avons réalisé une performance positive, avec Álex capable de maintenir un rythme de course très rapide et de terminer à une belle 4ème place. »

« C’est aussi formidable que Joan soit de retour parmi nous ce week-end. Nous sommes arrivés ici avec les émotions de Silverstone encore fraîches à l’esprit, et nous devons essayer de maintenir ce type de performance – en espérant avoir une bonne fin de saison et nous battre pour le podium à chaque course. »

Pour Manuel Cazeaux, le chef d’équipe d’Álex Rins, « Misano est une piste où vous avez un peu de tout – virages rapides, virages lents, freinages durs, sections fluides. Cela signifie que la configuration doit être équilibrée et qu’il faut toujours faire des compromis dans certains domaines pour obtenir l’avantage dans d’autres. »

« Quand on a de bons réglages sur la moto, il faut choisir les bons pneus et s’adapter à toutes les conditions de piste. Il y a beaucoup d’accélérations brusques, qui peuvent user le pneu arrière, donc la traction est aussi importante. »

« L’anti-cabrage est un autre aspect clé, de sorte que l’ensemble aérodynamique joue un plus grand rôle ici. Notre moto est forte dans les parties fluides du circuit, et ma partie préférée du circuit de Misano est le secteur 3 – là vous devez fermer les yeux et mettre les gaz à fond ! »

Résultats des tests de Misano :

Chronos de référence :

Record des essais : 1’31.629 par Jorge Lorenzo (Ducati) en 2018

Record du tour : 1’32.678 par Andrea Dovizioso (Ducati) en 2018

Meilleure vitesse de pointe : 299,5 km/h pour Andrea Dovizioso (Ducati) en 2015

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Marc MÁRQUEZ–Honda 250 points

2 Andrea DOVIZIOSO–Ducati 172

3 Álex RINS–Suzuki 149

4 Danilo PETRUCCI–Ducati 145

5 Maverick VIÑALES–Yamaha 118

6 Valentino ROSSI–Yamaha 116

7 Jack MILLER–Ducati 94

8 Fabio QUARTARARO–Yamaha 92

9 Cal CRUTCHLOW–Honda 88

10 Franco MORBIDELLI–Yamaha 69

11 Pol ESPARGARÓ–KTM 68

12 Takaaki NAKAGAMI–Honda 62

13 Joan MIR–Suzuki 39

14 Aleix ESPARGARÓ–Aprilia 33

15 Francesco BAGNAIA–Ducati 29

16 Andrea IANNONE–Aprilia 27

17 Miguel OLIVEIRA–KTM 26

18 Johann ZARCO–KTM 22

19 Jorge LORENZO–Honda 21

20 Stefan BRADL–Honda 16

21 Tito RABAT–Ducati 14

22 Michele PIRRO–Ducati 9

23 Sylvain GUINTOLI–Suzuki 7

24 Hafizh SYAHRIN–KTM 6

25 Karel ABRAHAM–Ducati 5

 

 

Photos © Suzuki



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar