Pol Espargaró espérait bien plus de ce samedi à Silverstone. Son vendredi était prometteur et l’officiel KTM assurait que s’il n’était pas déjà en Q2, c’était à cause de l‘étourderie de Sylvain Guintoli en pleine trajectoire qui lui avait gâché son meilleur tour. Hélas, ce second jour du Grand Prix de Grande Bretagne a refusé l’entrée dans le top 10 à l’équipier de Johann Zarco. La faute à un secteur 4 maudit…

Pol Espargaró s’élancera 13e pour le Grand Prix de Grande Bretagne. Il pourrait donc être frustré de se compter parmi le premier éliminé de la Q1, mais comme il a pris plus de trois dixièmes sur Alex Rins, il n’a pas vraiment de regret mais une interrogation : pourquoi ce temps a-t-il été perdu dans le seul secteur 4 du tracé ? Le fait de rester premier des RC16 ne le console guère. D’autant plus qu’elles sont juste derrière lui, avec Zarco et Oliveira.

Le frère d’un Aleix qui a vécu la Q2 avec son Aprilia explique : « après vendredi, j’espérais me qualifier directement pour la Q2 lors de la FP3. Je m’attendais à être un peu plus rapide dans la FP3. Tous les adversaires ont roulé très vite, mais je pensais que je pouvais déjà faire un temps bas en 1’59 dans la FP3. Mais nous perdons trop de temps dans les deux derniers virages du quatrième secteur. Nous nous en tirons très bien dans les trois premiers secteurs. Mais lorsque je compare mes données avec celles de Miguel ou de Johann, dans le secteur 4, je perds toujours 0,3 seconde en deux virages, alors que je suis rapide partout ailleurs. Exactement ces 0,3 secondes que j’ai manquées pour monter en Q2. J’aurais dû être en avance sur Álex Rins … »

« Nous devons nous mettre au travail maintenant » tonne l’officiel KTM. « Mais samedi est déjà fini, nous n’avons plus que le dimanche matin et ses 20 minutes d’échauffement. Il est déjà tard, je suis curieux de savoir ce que nous pouvons améliorer maintenant, pour que je perde moins de temps dans les virages 17 et 18 ».

Pol Espargaró ajoute : « c’est particulièrement grave au virage 18. Je ne sais pas ce qui se passe là-bas, mais dès que je touche l’accélérateur et que j’ouvre les gaz à 70 ou 80%, la roue avant menace de filer. La roue avant veut alors bloquer, elle ne veut pas tourner dans la courbe, donc je ne peux pas tourner assez vite. En conséquence, je ne peux pas aller agressivement et rapidement au gaz. Je ne peux tout simplement pas tenir la ligne idéale, il manque en quelque sorte d’adhérence. C’est pourquoi je paie trois dixièmes stupides dans deux courbes stupides. Ce ne sont pas des courbes difficiles. Je ne sais pas pourquoi on laisse autant de temps là-bas ».

MotoGP Grande Bretagne Silverstone J2 : chronos

193Marc MÁRQUEZHonda1’58.168
246Valentino ROSSIYamaha1’58.5960.4280.428
343Jack MILLERDucati1’58.6020.4340.006
420Fabio QUARTARAROYamaha1’58.6120.4440.010
542Álex RINSSuzuki1’58.6700.5020.058
612Maverick VIÑALESYamaha1’58.7620.5940.092
74Andrea DOVIZIOSODucati1’58.7620.594
821Franco MORBIDELLIYamaha1’59.0960.9280.334
935Cal CRUTCHLOWHonda1’59.2431.0750.147
1030Takaaki NAKAGAMIHonda1’59.4271.2590.184
119Danilo PETRUCCIDucati1’59.4871.3190.060
1241Aleix ESPARGARÓAprilia1’59.6201.4520.133
Q1 Results:
Q24Andrea DOVIZIOSODucati1’58.944
Q242Alex RINSSuzuki1’59.1900.2460.246
1344Pol ESPARGARÓKTM1’59.5490.6050.359
145Johann ZARCOKTM1’59.6480.7040.099
1588Miguel OLIVEIRAKTM1’59.7580.8140.110
1653Tito RABATDucati1’59.9160.9720.158
1729Andrea IANNONEAprilia2’00.2401.2960.324
1863Francesco BAGNAIADucati2’00.3621.4180.122
1950Sylvain GUINTOLISuzuki2’00.6601.7160.298
2055Hafizh SYAHRINKTM2’00.7001.7560.040
2199Jorge LORENZOHonda2’01.5622.6180.862
2217Karel ABRAHAMDucati2’04.8455.9013.283

 

Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP