Graziano Rossi monte au créneau. Au sujet de son avenir en tant que pilote, Valentino Rossi s’est fixé comme terme de sa réflexion le neuvième Grand Prix de la saison 2021 de MotoGP. Il aura lieu d’ici la fin de ce mois de juin à Assen. Ensuite, ce sera la pause estivale. La décision va donc tomber, à supposer que le Doctor ait seulement le choix au vu de ses résultats loin de satisfaire une clause dans son contrat pour faire valoir son point de vue. Une situation telle que d’Italie est venue une rumeur voulant que l’on pourrait même assister à une capitulation en rase campagne. Papa et maman Valentino s’en sont émus et viennent de réponde : ce n’est pas le genre de la maison.

Le sujet est abordé avec pudeur tellement il concerne un pilote au statut différent des autres. Il s’agit en effet de Valentino Rossi, pilote MotoGP à 42 ans, neuf fois titré, à la tête de 115 victoires et d’un label VR46 qui élève des champions et qui se montre au frontispice d’écuries devenues incontournables. Sans compter ses autres affaires commerciales.

Une nébuleuse, une constellation qui posent leur marque dans le ciel des Grands Prix. Il faut donc y aller avec mesure. Cependant, les derniers résultats ont été tellement décevants que le vernis s’est craquelé. Les critiques fusent, surtout d’Italie, son pays natal d’où la dernière rumeur d’un jet de l’éponge en pleine saison a grandi.

Un scénario qui a fait réagir… Ses parents. Sa mère Stefania Palma a ainsi commenté : « tu penses vraiment que Valentino est quelqu’un qui laisse les choses inachevées ? Dans le test de Barcelone, il a fait 72 tours. Un pilote qui a l’intention d’arrêter la course dans les deux semaines ne fait pas 72 tours d’essai pour comprendre quels sont les problèmes de la moto. Il est à juste titre en colère, mais pas découragé ».

Graziano Rossi

Graziano Rossi : “j’aimerais qu’il finisse la saison en pilote rapide”

Le père Graziano a aussi donné de la voix sur Resto del Carlino : « c’est un homme de parole. Il a déclaré qu’à la mi-saison, il déciderait de son avenir en tant que pilote, mais pour l’année prochaine, pas pour celle-ci ». Mais il ajoute : « honnêtement, je ne sais rien d’autre, je n’ai pas eu de ses nouvelles après Barcelone ». Il précise aussi, confirmant la fin d’une époque : « bien sûr, j’aimerais qu’il finisse la saison en pilote rapide. Qu’il se dépêche sur les deux prochaines courses : au Sachsenring puis à Assen ». Il termine : “l’amour est parti avec la Yamaha. Problèmes de crédibilité et de sensibilité vis-à-vis du projet ».

Un sentiment confirmé par l’annonce attendue de son équipe Aramco VR46 en MotoGP au sujet d’une bonne dotation en Ducati dernier cri dans le box, malgré une proposition alléchante de Yamaha qui a agacé son actuel client Petronas… Couleurs actuellement portées par Valentino Rossi.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team