Après les premiers tours de roues de Valentino Rossi sur la Yamaha YZR-M1 à Sepang, ce sont deux nouveaux et exceptionnels document inédits que Yamaha nous sort de ses archives: la journée de présentation des teams Gauloises Fortuna Yamaha et Fortuna Gauloises Tech 3 !

A cette époque, les cigarettiers régnaient en maîtres dans le paddock, investissant des budgets colossaux dans le sport mais aussi dans le business, Gauloises (SEITA) et Fortuna (Tabacalera) ayant finies par être réunies pour devenir Altadis.

Valentino Rossi et Carlos Checa constituaient le team officiel, Norick Abe et Marco Melandri officiant chez Tech3.

A la présentation, qui s’est déroulée à Barcelone le 25 mars 2004, la journaliste de la BBC Suzi Perry a recueilli les propos de Valentino Rossi nouvellement arrivé chez Yamaha encore auréolé de ses titres avec Honda: “bien sûr, cela a été une grande décision, un grand changement pour tout le monde, mais aussi un grand challenge pour moi, un grand challenge pour tous mes mécaniciens et un grand challenge pour Yamaha. Nous essayons. Bien sûr, ce sera plus difficile que l’année dernière, mais je pense qu’il est possible d’obtenir quelques bons résultats. La pression est toujours assez grande. Les dernières années, je n’avais qu’un seul résultat possible, premier, et quand j’arrivais deuxième c’était un désastre. Maintenant, la situation a changé car nous devons travailler sur la moto. Nous suivons et nous ne somme pas actuellement au top. Il y a donc moins de pression mais aussi une très grande motivation et un excellent feeling.”

A la traditionnelle question des objectifs possibles, le Docteur l’a joué plutôt modeste: ” Je pense que nous ne sommes pas en mesure de nous battre pour remporter le championnat dès la première année, mais peut-être pourrons nous arriver parmi les trois premiers.”

Visible à partir de 7 minutes dans la vidéo…

Sous l’œil enthousiaste de Masao Furusawa, directeur général du développement technologique de Yamaha Motor Company, Davide Brivio a déclaré: Ce fut un hiver très chargé avec quelque chose de nouveau à essayer et à évaluer à chaque tes. Mais la machine s’améliore à chaque fois. Ce sera intéressant, lors de ces deux derniers tests, de voir où nous en sommes avec la concurrence avant de commencer la compétition.”

Les quatre pilotes ont ensuite emmené leurs M1 bleues ou rouges devant la foule qui s’était rassemblée pendant des heures devant le château de Montjuic pour assister à une démonstration: heureuse époque où les show bikes n’existaient pas encore !

Malheureusement, après 20 minutes de burns et de wheelies, le soleil barcelonais a fait place à une violente grêle: mais ne dit-on pas “mariage pluvieux, mariage heureux ?”



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi