Cal Crutchlow n’est pas très heureux d’un début de saison qui le voit seulement neuvième au classement général provisoire. La faute à un départ anticipé en Argentine, une chute à Austin et à un mauvais choix de pneu avant à Jerez. Pour Le Mans, l’Anglais voudra inverser la tendance. Mais il restera l’écueil d’un châssis 2019 avec lequel il est moins à l’aise qu’avec la précédente version…

Après quatre Grands Prix disputés, le pilote LCR Honda commence à avoir suffisamment de recul sur sa situation : « nous avons maintenant fait quatre courses et je sais à quoi ressemble la moto de cette année » commente le Britannique après le dernier test de Jerez. « Je me sentais beaucoup mieux avec le châssis de l’année dernière. Nous avons déjà fait un test de comparaison entre les machines 2018 et 2019. Avec l’ancienne moto, j’avais beaucoup plus de confiance ».

Cependant… « Il ne sera pas si facile de corriger le réglage, car nous devons également nous assurer que le châssis est en harmonie avec le moteur 2019. Je n’ai pas cette confiance à l’avant comme mon coéquipier Takaaki Nakagami. Au point de corde du virage, “Taka” est plus rapide que tous les pilotes Honda et c’est grâce à son châssis 2018. Mais il n’y avait aucune raison de se plaindre lors du dernier test à Jerez, ça s’est très bien passé ».

Au sujet de ce test qui a suivi le Grand Prix d’Espagne, Crutchlow fait une confidence… « Au départ, je voulais y reprendre mon record de pole, mais Quartararo était plus rapide et c’est tout. Il a aussi 12 ans de moins que moi ! Fabio fait un excellent travail et je pense que c’est bien d’avoir quelques jeunes pilotes devant. J’ai dit que 12 pilotes MotoGP étaient éligibles pour le podium cette saison. J’ai terminé huitième avec seulement dix secondes de retard sur le vainqueur, alors j’aurais fini troisième ou quatrième il y a quelques années. Le rythme est élevé et beaucoup de pilotes peuvent rouler vite ».

« J’ai toujours hâte d’être à la prochaine course, et cette fois encore plus, car nous pouvons nous appuyer sur ce très bon résultat » a répondu Crutchlow à la question de savoir ce à quoi il s’attendait pour le prochain Grand Prix du Mans. « J’étais très rapide au Texas, mais je suis tombé dans la course. À Jerez, je ne me sentais pas très bien en course, mais les essais de lundi se sont très bien déroulés et je peux donc me rendre au Mans en toute confiance. Je n’aime pas vraiment la piste, mais je suis sûr que je peux défier les gars de tête ».

Résultats test de Jerez :

1. Quartararo, Yamaha, 1: 36.379 min
2. Crutchlow, Honda, 1: 36.977, + 0.418 sec
3. Morbidelli, Yamaha, 1: 37.093, + 0.714
4. Pol Espargaró , KTM, 1: 37,114, + 0,735
5. Viñales, Yamaha, 1: 37,226, + 0,847
6. Mir, Suzuki, 1: 37,233, + 0,854
7. Márquez, Honda, 1: 37,260, + 0,881
8. Rins, Suzuki , 1: 37,275, + 0,896
9. Lorenzo, Honda, 1: 37,466, + 1,087
10. Nakagami, Honda, 1,37,468, + 1,089
11. Dovizioso, Ducati, 1: 37,601, + 1,222
12. Bagnaia, Ducati, 1 : 37.698, + 1.319
13. Miller, Ducati, 1: 37.701, + 1.322
14. Petrucci, Ducati, 1: 37.720, + 1.341
15. Aleix Espargaró, Aprilia, 1: 37.758, + 1.379
16. Zarco, KTM, 1: 37.895, + 1.516
17. Rossi, Yamaha, 1: 38.056, + 1.677
18. Rabat, Ducati, 1: 38.061, + 1.682
19. Abraham, Ducati, 1: 38.075, + 1.696
20. Smith, Aprilia, 1: 38,077, + 1,698
21. Oliveira, KTM, 1: 38,649, + 2,270
22. Syahrin, KTM, 1: 39,053, + 2,674
23. Guintoli, Suzuki, 1: 39,637, + 3,258

 



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda