Le sous-entendu de Casey Stoner n’est pas passé inaperçu. En faisant le point sur sa carrière tout en signalant qu’il était disponible pour servir son sport, le double Champion du Monde australien regrettait qu’un jeune pilote prometteur l’ait écarté de l’aventure Honda. Il ne fallait pas être grand clerc pour deviner que Marc Marquez était ainsi visé. L’actuel octuple Champion du Monde serait-il machiavélique ? Livio Suppo l’ancien team manager de Ducati, de Honda et qui connait bien Casey Stoner, dément…

Casey Stoner a exprimé un regret sur son passage chez Honda en MotoGP : celui d’avoir été sorti par un jeune pilote prometteur qui ne désirait donc pas partager son espace avec lui. Livio Suppo était à cette époque encore en charge chez Repsol Honda. Il a donc réagi à cette interprétation de l’histoire. Pour mieux la contredire : « si vous connaissez Casey et que vous lui parlez, il va dire : « croyez – moi » au moins deux fois dans les dix minutes. Il sait toujours tout. En réalité, Marquez n’a pas été impliqué dans cette décision. Je peux le dire » assure Suppo dit lors de la Table ronde MotoGP.

« Nous l’avons informé mais il n’a pas commenté. Je connais Marc et je ne pense pas qu’il se serait soucié d’être avec Casey. Il aurait probablement adoré », a déclaré Suppo, qui a travaillé avec Honda jusqu’en 2017 avant de passer à la fabrication des vélos électriques Thok.

Le cas de la saison 2015

Selon Suppo, les déclarations de Stoner ne devraient pas être prises trop au sérieux. Elles ont pourtant un fondement qui remonte à la saison 2015… Lorsque Dani Pedrosa, s’est retrouvé blessé, au début de la saison 2015, Stoner s’est offert et voulait participer à la course d’Austin. « Nous y avions sérieusement pensé à l’époque », reconnait Suppo. « En fin de compte, nous avons pensé qu’il valait mieux ne pas le faire. Il y avait plusieurs raisons à cela ».

Il explique : « tout d’abord, Shuhei Nakamoto, l’ancien vice-président du HRC, avait un grand respect pour Casey. Il ne faut pas oublier que Casey était le pilote qui a donné un autre titre au HRC après plusieurs années d’attente. Nakamoto ne voulait pas que Casey fasse quelque chose qui mettrait sa réputation en difficulté. C’était aussi une phase difficile de la saison pour Marc. Il avait remporté deux titres consécutifs à l’époque, mais en 2015, le début de la saison n’a pas été facile pour lui ».

« Dans l’ensemble, nous avons pensé qu’il valait mieux ne pas le faire. Casey pense toujours que c’est moi qui m’y suis opposé, alors il ne me parle plus. Mais Casey est ainsi », note Suppo.

 

Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team