Le 22 mai 2017, les Championnats du Monde MotoGP et Superbike perdaient l’une de leurs stars : Nicky Hayden. Victime d’un accident de la route en s’entraînant à vélo, le Kid du Kentucky passait de vie à trépas à l’âge de 35 ans. Valentino Rossi, Andrea Dovizioso et Marc Márquez se souviennent

Nicholas Patrick Hayden, légende du MotoGP, est décédé il y a deux ans. Quelques jours plus tôt, il s’entraînait avec son vélo de route dans le voisinage immédiat du circuit de Misano et il est entré en collision avec une voiture. L’Américain était grièvement blessé. Le 22 mai 2017, les médecins de la clinique Bufalini de Cesena ont finalement éteint les appareils de réanimation. Le rêve de Nicky de devenir le premier pilote des États-Unis à la fois champion du MotoGP et du Superbike disparaissait de manière tragique.

Hayden est devenu champion du Superbike aux États-Unis en 2002 et a fait ses débuts l’année suivante à Suzuka (Japon) dans le Championnat du Monde MotoGP. Avec son ouverture d’esprit, son sourire malicieux, son attitude toujours positive et son esprit de combat sans fin, il est rapidement devenu l’un des pilotes de course les plus populaires de l’ère du MotoGP.

À ses débuts en MotoGP en 2003, l’Américain est monté sur le podium à deux reprises et a terminé cinquième du classement du championnat, après avoir célébré sa première victoire dans la catégorie à domicile, sur le circuit de Laguna Seca. En 2006, il a été sacré Champion du Monde MotoGP sur la Repsol-Honda. Grâce à sa régularité, il a laissé la star de Yamaha, Valentino Rossi, juste derrière.

Au total, Hayden a remporté trois courses dans la catégorie reine des Grands Prix et il a été 25 fois sur le podium, avant de passer ; en 2016, à la Coupe du monde de Superbike. À la fin de sa carrière en MotoGP, il a été admis au “Hall of Fame” en 2015.

Deux ans après sa mort tragique, Hayden est inoubliable dans le paddock. « Je me souviens qu’en 2008, je n’avais que 15 ans et Nicky m’a apporté un gâteau d’anniversaire » a déclaré Marc Márquez, quintuple champion du monde de MotoGP. « En 2016, nous partagions le même box en Australie parce que Dani Pedrosa avait été blessé. Après la course, nous avons eu une fête et nous avons chanté sur scène avec lui et sa compagne, c’est probablement mon meilleur souvenir de lui » a-t-il ajouté.

« J’ai eu beaucoup de moments partagés avec Nicky » a déclaré Andrea Dovizioso à la mémoire de son ancien coéquipier. « C’était toujours agréable de passer du temps avec lui. Une fois, nous étions au Japon pour un événement et nous avons pris un taxi, moi-même, mon directeur et lui. Il était à l’avant et mettait tellement de pression sur le chauffeur parce que les chauffeurs de taxi au Japon sont incroyablement lents, avec les gants blancs et tout le reste… C’était tellement drôle. Il nous a fallu plus de trois heures pour nous rendre à l’aéroport. C’était juste sa façon de se donner, son “style américain”, vraiment détendu » a déclaré l’officiel Ducati.

« Je m’en souviens très bien quand je l’ai vu pour la première fois » a déclaré Valentino Rossi. « Nous étions à Tokyo, j’ai rejoint l’équipe Repsol Honda en 2003. Il venait d’Amérique et il était mon nouveau coéquipier. Je me souviens que nous l’attendions à la gare de Tokyo. J’étais avec Uccio et des gens de Honda. Il est arrivé à son style américain, qui semblait venir d’une autre planète » a déclaré le champion du monde à neuf reprises.

« Ensuite, nous avons pris un train et Nicky a commencé à me poser des questions. Il a également parlé avec un accent américain, ce qui était difficile à comprendre pour moi : «Pourquoi prenons-nous le train ? Combien de temps cela prend-il ? Et puis je lui ai dit, “Nicky, un conseil de ma part : ne pose pas tant de questions et espère juste que nous y arriverons le plus rapidement possible” » raconte Vale.

« Nicky Hayden était l’un des plus importants de ce paddock et un exemple fantastique de pilote, sur et en dehors de la piste » termine le PDG de Dorna, Carmelo Ezpeleta. On rappellera qu’à Austin, cette saison, il a été décidé que le numéro de départ 69 au Championnat du Monde MotoGP ne serait plus utilisé. Dans le cadre du Grand Prix du Texas, le 12 avril 2019, le n° 69 a été officiellement retiré lors d’une cérémonie simple et émouvante. Il appartient pour l‘éternité au “Kentucky Kid”.

Tous les articles sur les Pilotes : Nicky Hayden

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team