MotoGP “ils ne nous disent pas tout sur Marc Marquez” : Marco Melandri et Carlo Pernat mettent les pieds dans le plat !

par | 4 novembre 2021

Marc Marquez sera donc forfait pour ce second Grand Prix à Portimao pour cause d’une commotion cérébrale subie après une chute à l’entrainement au guidon d’une motocross. Une annonce officielle faite par Honda mardi. Quelques lignes qui ne convainquent pas tout le monde. Elles inquiètent même et une polémique commence à gonfler dans les coulisses du MotoGP. Marco Melandri et Carlo Pernat mettent les pieds dans le plat !

Marc Marquez forfait à cause d’une commotion cérébrale datant de samedi est une situation qui fait débat, comme le communiqué de Honda datant de mardi. Il y a le fond et la forme qui posent question à certains, dont Marco Melandri et Carlo Pernat se font les porte-paroles.

Pour ce qui est de la forme, c’est Carlo Pernat qui sonne la charge : « plus je lis le communiqué de Honda sur l’absence de Marc Marquez à Portimao, plus je ne comprends pas pourquoi ils s’obstinent à de telles communications enfumées et qui prêtent tant aux interprétations et déductions » dit-il sur Mowmag. « C’est tellement absurde de dire si peu que je commence moi-même à me convaincre que le coup à la tête n’a rien à voir là-dedans ».

Officiellement, cependant, Honda a déclaré que le problème n’était qu’une légère commotion cérébrale et que Marc Marquez et ses médecins avaient préféré la voie de la prudence. Mais Pernat persiste : « tout cela, pourtant, sans une demi-photo, sans explication détaillée. Dire si peu, c’est vouloir cacher quelque chose. Et je n’aimerais pas que Marc Marquez se soit fait plus mal au bras qu’à la tête dans la chute à l’entraînement ».

Official Melandri_DAZN

“L’absence de Marc Marquez à Portimao me fait penser qu’il y a peut-être quelque chose derrière ça”

Et puis il y a le fond : ce forfait déclaré si vite au sujet d’une blessure survenue des jours avant : « un pilote veut toujours essayer et, par conséquent, après le premier contrôle, le second a généralement lieu à proximité de la course, à la dernière minute. Qu’il ait déjà été décidé mardi de ne pas le laisser courir est objectivement étrange » signale Pernat. Sur ce point, il est rejoint par Marco Melandri, ancien pilote de Grand Prix, rappelons-le : « un pilote essaie toujours et Marc Marquez n’est certainement pas de ceux qui abandonnent. Dans sa tête on attend toujours la dernière seconde pour se décider. Il est très étrange que ce choix ait même été communiqué mardi. Pour moi, Marc Marquez ne courra même pas à Valence et cela me fait penser que le problème peut en être un autre ».

« Les pilotes n’abandonnent pas, ils n’abandonnent pas ou du moins ils essaient. Et Marc Marquez n’est pas qu’un pilote, c’est un grand champion qui a déjà montré qu’il a toujours envie d’essayer » termine Melandri. « C’est pourquoi son absence à Portimao me fait penser qu’il y a peut-être quelque chose derrière ça ». L’Italien l’a même écrit dans une story sur Instagram : « ils ne nous disent pas tout sur Marquez »…

Marco Melandri

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team