L’officiel Ducati Bagnaia est souvent désigné comme le favori d’un Grand Prix d’Italie qui ouvrirait ainsi son compteur de victoires en MotoGP. S’il y a un endroit où il faut concrétiser pour un Italien sur une machine italienne, c’est bien le Mugello, un tracé que la marque de Borgo Panigale domine depuis 2017. Mais Pecco, second au championnat à un point du leader, a des équipiers aussi bien armés que lui tandis que sous-estimer les Yamaha serait une erreur…  

L’usine Ducati arrive sur sa piste d’essai du Mugello auréolée de deux victoires consécutives, une constance avec le même pilote qu’elle n’avait plus vécue depuis un certain Jorge Lorenzo, il y a 3 ans. Le moment est bon, comme en témoignent aussi les sept podiums en MotoGP remportés par les troupes de Gigi Dall’Igna depuis le début de la saison.  Le Mugello est la piste où le super Desmo Ducati a monopolisé la victoire lors des trois dernières éditions. Dovizioso-Lorenzo-Petrucci se succèdent sur la plus haute marche du podium depuis 2017.

Mais il est également vrai qu’au Qatar, une piste considérée comme un fief Ducati, c’est finalement Yamaha qui a gagné. Mugello n’est pas seulement la longue ligne droite de départ-arrivée, mais une série passionnante de virages rapides ou lents, avec des freinages furieux et un dénivelé certain. Les Desmosedici devront donc faire attention aux M1.

Une première en rouge pour Bagnaia

Francesco Bagnaia après avoir terminé le Grand Prix de France en quatrième position après une solide prestation a hâte de se mettre en piste au Mugello, sa course à domicile et celle de Ducati. Le pilote turinois, deuxième du classement général, à un point du leader Fabio Quartararo, est ravi de reprendre la course sur la piste toscane, après le forfait au calendrier l’an dernier en raison de la pandémie de Covid-19.

« Le Grand Prix d’Italie est notre course à domicile et il se déroule au Mugello, l’un de mes circuits préférés ! » déclare l’équipier d’un Jack Miller qui vient de signer le renouvellement de son bail en rouge jusqu’en 2022. « Ce sera la première fois que je serai sur cette piste avec les couleurs officielles du Ducati Lenovo Team et cela me motive encore plus. Lors des dernières courses, mon ressenti avec la GP Desmosedici a toujours été excellent et le Mugello est un circuit qui se prête très bien aux caractéristiques techniques de notre moto. Nous verrons comment se déroulera ce week-end, mais je suis déterminé et confiant de pouvoir faire une bonne course » termine l’Italien qui aimerait être le digne successeur transalpin de Dovizioso et de Petrucci en Toscane.



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team