Aleix Espargaró a accompli un Grand Prix d’Italie digne d’intérêt avec une RS-GP qui a montré une fois de plus qu’elle n’avait rein à voir avec ses devancières. Bien qualifié et dans le coup lors des essais libres, le pilote et sa monture ont tout de même encore raté l’objectif d’un top 5 encore jamais atteint dans la catégorie par la firme de Noale. Voilà pour la compétition. Mais, bien sûr, il y avait aussi le contexte, sensible et compliqué, du décès du jeune Jason Dupasquier…

Aleix Espargaró n’a pas à rougir de sa course sur le Mugello qui peut lui donner de grands espoirs pour la suivante à venir ce dimanche à Barcelone. Sur sa prestation, l’officiel Aprilia a commenté, en commençant par une déception : « mon départ était mauvais car je manquais d’accélération. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai perdu beaucoup de places », commence l’Espagnol. « En course, je n’ai jamais eu la même sensation que lors des essais, où j’avais senti que j’avais un moteur fort, que j’étais fort en accélération. Je ne sais pas ce qui s’est passé en course, mais je manquais de beaucoup de performances. J’ai beaucoup perdu dans les phases d’accélération, où j’ai vraiment bien fait ce week-end ».

« Je pense que j’étais très fort dans les virages. J’ai essayé de rester dans le groupe en luttant pour le podium. J’ai réussi ça dans une certaine mesure, sauf pour les deux derniers tours », a ajouté l’Espagnol de 31 ans, qui n’était donc pas satisfait du résultat final. « Mais je pense que nous avons raté une bonne chance sur le podium. Nous étions proches, mais je ne sais pas non plus, je n’avais pas l’impression d’être dans les séances ».

Moins de deux semaines après son opération du syndrome des loges, son avant-bras droit a causé moins de problèmes qu’il ne le craignait. « J’ai beaucoup souffert lors des séances d’essais, le liquide de la plaie a été retiré deux fois, ce qui comporte un risque élevé d’infection. Je ne sais pas pourquoi, mais la course s’est mieux déroulée que prévu. Aucun fluide ne semble s’être accumulé. J’en suis heureux car nous serons de retour sur la piste dans cinq jours seulement », a déclaré le plus âgé Espargaró, faisant référence à sa course à domicile en Catalogne.

Aleix Espargaró : “nous essayons d’être dans un monde parallèle, de ne pas penser”

Cependant, le fait majeur de ce Grand Prix d’Italie dimanche a été la triste nouvelle du décès de Jason Dupasquier, 19 ans. Malgré tout, les pilotes sont partis faire la course. « Pour être honnête, je n’ai pas de réponse à cela. Comment pouvons-nous respecter une minute de silence sur la grille pour un garçon que nous avons perdu ce week-end et aller dans une course dix minutes plus tard … Je ne sais pas. J’étais très triste. Je sais que c’est la vie, c’est notre sport. Je ne sais pas … Nous essayons d’être dans un monde parallèle dans notre tête, de ne pas penser … Mais je trouve très difficile de décrire comment nous pouvons « oublier » quelque chose comme ça. C’est bien sûr très difficile et dur. La vie se termine très, très vite ».

Sur les prises de position sur le sujet d’avoir couru, qui divise le paddock en deux camps, il répond : « que je dise oui ou non, cela ne change rien », dit-il. « J’étais très triste. D’autres pilotes peuvent être moins influencés par des choses comme ça, mais je ne veux pas dire qu’ils sont moins humains que moi, ce n’est pas ce que je veux dire. Mais d’autres sont mieux à même de supprimer ces choses. Pour moi – peut-être parce que je suis père ou parce que mon frère pilote ici – mais chaque fois que quelque chose comme ça arrive, c’est très, très difficile pour moi. Comme je l’ai dit : je ne sais pas d’où nous avons eu la force de l’oublier pendant 40 minutes et de passer en mode course au moment où les feux s’éteignent. Mais bien sûr, j’ai couru 300 courses de championnat du monde. Si nous n’avions pas couru, je n’aurais rien trouvé à redire. Mais il faut aussi comprendre que beaucoup de gens travaillent ici et cela affecte beaucoup de choses Ce n’est pas si simple d’annuler une course. Je peux comprendre les deux côtés ».

Un Aleix Espargaró attentionné

MotoGP Italie J3 : classement

Crédit classement motogp.com 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini