Article mis à jour jusqu’à la fin de la course

C’est un Fabio Quartararo en état de grâce qui s’élancera en tête de ce Grand Prix d’Italie au Mugello. C’est la deuxième fois que le pilote Monster Energy Yamaha MotoGP enchaîne quatre poles d’affilée. Il avait en effet déjà vécu cette série entre les Grands Prix de Malaisie 2019 et d’Andalousie 2020. Le Niçois se sera qui plus est adjugé le nouveau record de la piste en Toscane. El Diablo comptabilise désormais 14 positions de pointe en catégorie reine, soit une de moins que Wayne Rainey.

Il faut remonter à 2018 pour voir un pilote Yamaha dominer des qualifications sur cette piste, avec Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) en 2018. Un scenario qui se sera présenté en tout et pour tout à neuf reprises. Cependant, Marc Márquez (Repsol Honda Team) est le dernier concurrent à avoir remporté le Grand Prix d’Italie en partant de la pole, c’était en 2014. Valentino Rossi est le seul pilote Yamaha à l’avoir fait sous l’ère MotoGP (2005 et 2008).

Jack Miller (Ducati Lenovo Team), Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et Johann Zarco (Pramac Racing) espèrent tous trois devenir le quatrième représentant de la marque Ducati à triompher en autant de courses disputées au Mugello, pour succéder à Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo et Danilo Petrucci.

Fabio Quartararo et Johann Zarco s’étaient déjà retrouvés ensemble en première ligne cette année, c’était au Portugal.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), rescapé de la Q1, égale les meilleures qualifications d’un pilote Aprilia en MotoGP avec ce quatrième chrono. Il en était l’auteur à l’occasion des Grands Prix du Japon 2017 et de République tchèque 2020. Il espère à présent offrir à Aprilia son premier Top 5 sur cette même période.

Jack Miller, vainqueur des deux précédentes manches, rêverait de succéder à Casey Stoner, dernier pilote Ducati à avoir signé trois victoires consécutives, c’était en 2008 entre les épreuves de Donington et du Sachsenring.

Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), crédité du sixième temps, fait office de premier représentant KTM sur la grille. La seule fois où il avait fait aussi bien, c’était en Émilie-Romagne la saison passée. Jamais un pilote KTM n’avait par ailleurs été aussi bien positionné sur la grille depuis cette pole obtenue par Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) sur ses terres en novembre dernier.

Enfin, Marc Márquez, qui disputait ses septième Q1 du MotoGP, ses troisième au Mugello, occupera la 11e place au départ de ce Grand Prix d’Italie. Tous les autres pilotes Honda sont derrière.

Un petit résumé des qualifications :

Que va nous réserver cette sixième manche de la saison ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits connus jusque-là.

Mugello MotoGP™

2019

2021

FP1

1’47.558 Marc Márquez (Voir ici)

1’46.593 Maverick Viñales (Voir ici)
FP2

1’46.732 Francesco Bagnaia (Voir ici)

1’46.147 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP3

1’46.056 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’45.456 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP4

1’46.799 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’46.647 Fabio Quartararo (Voir ici)
Q1

1’46.278 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’45.924 Marc Márquez (Voir ici)
Q2

1’45.519 Marc Márquez (Voir ici)

1’45.187 Fabio Quartararo (Voir ici)
Warm Up

1’46.930 Marc Márquez (Voir ici)

1’46.746 Takaaki Nakagami
Course Petrucci, Márquez, Dovizioso (Voir ici)
Record

1’46.056 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’45.187 Fabio Quartararo (Voir ici)

24°dans l’air et 41.5° sur la piste sous un ciel clément seront les conditions proposées aux pilotes pour ce Grand Prix d’Italie. Une minute de silence sera respectée avant le départ en la mémoire de Jason Dupasquier qui a succombé à ses blessures ce dimanche.

Les pilotes auront 23 tours à effectuer avant d’aller chercher la victoire.

Le vent s’est invité dans la partie, un vent de face qui peut venir gêner les pilotes sur certains secteurs du tracé.

Chute de Bastiani sur la grille de départ.

Les fauves sont lâchés et au sortir du 1e virage c’est Quartararo devant Bagnaia et Oliveira. Bagnaia passe Quartararo et Zarco s’empare du 3e rang. Oliveira et Miller ferment la marche de ce top5

Chute de Marquez suite un accrochage avec Morbidelli.

Chute de Bagnaia sous la pression de Quartararo. 2 Français en tête!

Zarco passe Fabio, le pilote Pramac mène la course. Mais le pilote Yamaha ne lache pas, il le repasse et reprend la tête des opérations

Encore 18 tours et devant Fabio tient bon devant Zarco, Oliveira, Miller, Rins, Mir, Binder, Aleix Espargaro, Pirro et Nakagami. 

C’est la baston  entre les 2 coéquipiers de Suzuki..pour le gain de de la 5e position..

Rins passe Miller mais l’Australien ne se laisse pas faire, il conserve sa 4e position. Rins parvient malgré tout à se faufiler dans un trou de souris, il est maintenant 4e, il emmène avec lui Mir qui prend le rang 5. Binder en profite aussi car Miller se loupe. Le pilote KTM est 6e

Vinales pointe à la 11e position, Rossi est 15e

Aux avants-poste, Quartararo possède 2s d’avance sur Zarco. Oliveira est 3e, Rins et Mir complètent ce top5. Il reste 13 tours à effectuer

Mir mange tout cru son coéquipier et s’empare ainsi de la 4e position.

A 10 tours du but, le top10 est le suivant: Quartararo, Zarco, Oliveira, Mir, Rins, Binder, Miller, Aleix Espargaro, Nakagami et Vinales.

Zarco est maintenant sous la menace de Oliveira. A 1 dixième..Et les Suzuki arrivent !

Devant Fabio déroule, 3.8 s d’avance sur Zarco qui va devoir résister à Oliveira. Le pilote KTM passe, le portugais s’empare du 2e rang.

Zarco en difficulté, il subit l’assaut de Mir qui parvient à le dépasser. Le français se fait également doubler par Rins, il pointe maintenant au rang 5.

Chute de Rins dans le virage 15

Le top10 est le suivant à 4 tours de l’arrivée : Quartararo, Oliveira, Mir, Zarco, Binder, Miller, Aleix Espargaro, Nakagami, Vinales et Pirro.

Chute de Nakagami dans le virage 14.

Tout droit de Pirro qui rétrograde au rang 13.

Fabio en tête possède 3.5s d’avance sur Oliveira. Zarco revient sur Mir pour le gain de la 3e position.

Dernier tour et Fabio tient la ligne devant Oliveira et Mir.

VICTOIRE DE QUARTARARO! Il termine devant Mir, Oliveira perdant une place pour être allé au de la des limites de la piste. Zarco termine 4e. 

Une victoire dédiée à son pote et regretté Jason Dupasquier

Finalement Oliveira reprend la 2e position sur le podium. Mir est également allé au delà des limites de la piste, il rend donc sa 2e position à Oliveira. 

            MotoGP Italie Course : classement

Crédit classement motogp.com




Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP