La conférence de presse post-Grand Prix d’Italie au Mugello, qui a réuni Fabio Quartararo, Miguel Oliveira et Joan Mir, s’est tenue dans une ambiance particulièrement lourde, suite au décès de Jason Dupasquier.

Toujours posé et sobre, Miguel Oliveira a exprimé de jolis mots.

Miguel Oliveira : « On n’est jamais préparé à quelque chose comme ça. Il y a une zone très étroite où vous voulez battre les autres, mais vous les respectez. Je pense qu’aujourd’hui nous avons tous pris le départ de la course avec énormément de respect pour chacun des autres. Je pense que c’est au moins la seule leçon que je peux retirer de ce qui s’est passé : nous devons de plus en plus nous respecter les uns des autres et être respectueux des limites que nous imposons aux autres quand nous courons. C’est une vraie réalité. Nous sommes tous ensemble sur la piste : c’est un sport individuel mais nous courons en groupe à très haute vitesse, et dans les virages il y a très peu que vous puissiez faire pour éviter un genre de situation comme celle-là. Je me sens désolé pour Jason, désolé pour sa famille, et je ne peux pas imaginer la peine que ses parents vont supporter. Mais nous devons continuer car c’est le plus grand honneur que nous pouvons lui faire, à lui et à sa famille : continuer à courir. »

Quant à la course elle-même, le pilote Red Bull KTM Factory analyse : « Je pense cela a été un weekend fantastique pour nous. Nous avons été plutôt discrets mais solides à chaque séance. La qualification s’est bien passée et c’est jusqu’à présent la meilleure de la saison, avec une septième place. Tout s’est passé au mieux de ce que l’on pouvait imaginer. Bien sûr, en début de course je n’ai pas pu rester avec le groupe de tête car j’avais le pneu avant dur et j’ai dû faire attention pour bien le chauffer avant d’attaquer. Puis tout s’est très bien passé et j’ai pu gérer pour doubler Johann et garder l’autre Joan derrière. C’était une belle course et j’ai vraiment pris du plaisir à piloter aujourd’hui malgré les circonstances que nous connaissons tous. »

Techniquement, le pilote portugais décrit ainsi l’amélioration apportée par le nouveau châssis : « Ce châssis est simplement pour nous aider un peu en sortie de virage, au moins pour être un peu plus doux avec le pneu et augmenter sa durée de vie. C’est la seule chose sur laquelle nous nous concentrons. »

 

Classement du Grand Prix d’Italie MotoGP au Mugello :

Crédit classements et photo: MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP