362,4 km/h ! Telle est la vitesse record atteinte par Johann Zarco en bout des 1 068 mètres de la ligne droite du circuit de Losail au Qatar, au prix d’un freinage se terminant dans les graviers.

Le championnat du monde MotoGP est présent ce weekend au Mugello, là où Andrea Dovizioso détenait le record précédent avec 356,7 km/h grâce aux 1141 mètres quasi rectilignes.

Du coup se pose la question de savoir si le record du lieu va être battu, ce qui ne fait guère de doute, et si le record absolu détenu par le Français sera mis à mal. Et là, un chiffre commence non seulement à flotter dans les esprits, mais aussi à être énoncé par les pilotes Ducati…

Ainsi, Michele Pirro, qui remplace Jorge Martin convalescent, énonce : « Après le Qatar, les 365 km/h sont possibles. Et nous voulons le record en Italie ! »
Le pilote d’essai Ducati précise d’ailleurs qu’il disposera d’un meilleur matériel que lorsqu’il fait sas traditionnels wildcards…
« Comme je l’ai dit, être un remplaçant et non une wildcard implique un programme différent. J’utilise la moto de Jorge Martín, alors que d’habitude j’ai plutôt la moto de l’équipe de test, donc la mienne, pour améliorer quelque chose pour le futur. Cette fois, le travail consiste à être fort dans chaque session. »

Francesco Bagnaia, pour sa part, semble laisser cette tâche à Johann Zarco : « Nous verrons à quelle vitesse il va. J’utilise un peu moins les aspirations que lui, je préfère rouler plus seul. Quand vous êtes dans la ligne droite, la Ducati est effrayante, et nous verrons si nous pourrons battre ce record. Mais je ne pense pas que freiner à 365km/h à San Donato soit facile. »

Ça, c’est une autre histoire…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia, Michele Pirro

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Pramac Racing