Danilo Petrucci est un homme qui arrive sous pression au Motegi. Depuis la rentrée de la trêve estivale, l’officiel Ducati enchaîne les résultats décevants à tel point que de troisième au championnat et menace pour son équipier Dovizioso, il a glissé jusqu’au cinquième rang. Une position qui semble être le seuil de tolérance de l’usine de Borgo Panigale où les décideurs ont envoyé un signal en rappelant que Jack Miller avait toutes ses chances d’avoir une combinaison rouge après 2020…

Or, 2021 se travaille dès à présent. Danilo Petrucci le sait mieux que quiconque et il arrive donc pour le Grand Prix du Japon avec de belles intentions. Le tracé du Motegi plait à la Ducati. Petrux devra donc se montrer sous son meilleur jour.

Il explique : « en Thaïlande, nous avons rassemblé beaucoup d’informations utiles, ce qui nous permettra de commencer avec une bonne base. La piste de Motegi convient mieux à nos forces et nous voulons en tirer le meilleur parti. »

« La troisième place du championnat est très disputée » souligne l’Italien, qui ne regrette que de cinq points sur le pilote Suzuki Álex Rins, troisième. « Et si je veux atteindre mon objectif, je dois faire de grandes choses lors des dernières courses de la saison. Nous verrons dès les essais de vendredi à quel point nos chances seront bonnes au Japon. »



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team