Avec son actuelle cinquième place au classement provisoire du Championnat du Monde à seulement cinq points d’Álex Rins et un seul de Maverick Viñales, on pourrait estimer que l’officiel Ducati a réalisé une bonne opération en Thaïlande alors qu’il ne reste plus que quatre courses. Mais sa neuvième place finale à Buriram lui a en fait coûté quelques précieux points face à la troisième de Maverick Viñales et la cinquième d’Álex Rins.

On commença à se poser quelques questions lors de la première séance d’essais libres, quand Petrucci ne put obtenir que la huitième place, d’une part à 0.614 du meilleur temps de Viñales, et d’autre part relativement loin des autres Ducati d’Andrea Dovizioso et de Jack Miller.

La deuxième session ne fut pas beaucoup plus brillante, avec Petrux onzième à 0.711 du meilleur chrono de Fabio Quartararo. C’est à cette onzième position que Danilo dut de participer à la Q1, qu’il remporta avec maestria. Sa Q2 fut superbe avec une très bonne cinquième position à 0.803 de la pole de Quartararo, ce qui l’autorisait à partir du milieu de la deuxième ligne.

Le départ de Danilo en course fut moins brillant, avec seulement la neuvième position au premier tour. L’ennui pour lui est qu’il conserva cette neuvième place du premier jusqu’au dernier tour et qu’il franchit la ligne d’arrivée neuvième à 23.425 de Marc Márquez, bien qu’à quatre secondes du huitième Valentino Rossi.

Depuis sa grandissime victoire du Grand Prix d’Italie, Danilo a un peu de mal à confirmer. Après le Mugello, il n’est monté qu’une seule fois sur le podium, lors du Grand Prix suivant à Barcelone où il terminait troisième.

D’après Danilo Petrucci, « Aujourd’hui, j’ai sans doute un peu progressé par rapport aux dernières courses, mais il nous manque encore quelque chose pour revenir et nous battre pour les cinq premières places. C’était aussi mon objectif dans cette course, mais malheureusement, dans les premiers tours, je n’ai pas pu être assez rapide et après, même si j’avais un bon rythme, j’étais trop loin du groupe de coureurs devant moi. Au final, nous avons gagné quelques points mais ce n’était pas le résultat que je voulais : au Motegi dans quinze jours, ma situation devra changer. Dans les cinq premiers tours, j’ai pris six secondes de Dovi et cela a duré jusqu’à la ligne d’arrivée. Je ne peux certainement pas être satisfait,  Le rythme n’était pas mauvais, mais je n’ai pas compris comment j’ai perdu quatre positions après le premier virage, de façon à me trouver huitième. »

« Nous avons adopté une cartographie pour sauvegarder les pneus et je ne pense pas que ce soit un problème de moto. Mais je suis curieux de savoir pourquoi j’ai eu tant de mal dans ces cinq premiers tours, même si j’ai réussi à trouver un rythme dans la seconde moitié de la course. J’étais plus ou moins dans le rythme d’Andrea, qui roulait deux dixièmes de seconde plus vite. »

« Je voulais faire partie du top cinq, mais j’ai malheureusement échoué. J’ai eu du mal à m’agripper, à m’accrocher, et finalement, tout cela a pesé. »

« Je me bats pour le podium au classement mondial, mais il y a d’autres pilotes qui ont le même objectif que moi, dont Rins et aussi Viñales. Dans les dernières courses, Maverick a toujours été dans les trois premières places et il ne sera donc pas facile de l’affronter. Et en passant, il y a aussi Quartararo qui arrive. J’espère donc revenir avec les meilleurs. »

« Aujourd’hui, les trois premiers ont fait un bon travail et Marc est très difficile à battre dans une perspective mondiale. Il y a des pilotes qui pourraient le battre dans une course. J’étais l’un des rares, le fait est que si ça tourne mal, il termine deuxième dans toutes les courses. Que puis-je dire ? Félicitations à lui et à Fabio pour leur compétitivité. »

Classement du Grand Prix :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1.Marc Márquez 325 points. 2. Dovizioso 215. 3. Rins 167. 4. Viñales 163. 5. Petrucci 162. 6. Rossi 145. 7. Quartararo 143. 8. Miller 119. 9. Crutchlow 102. 10. Morbidelli 90. 11. Pol Espargaró 80 12. Nakagami 74. 13. Me 58. 14. Aleix Espargaró 46. 15. Bagnaia 34. 16. Iannone 33. 17. Oliveira 29. 18. Zarco 27. 19. Lorenzo 23. 20. Rabat 18. 21. Bradl 16. 22. Pirro 9. 23. Guintoli 7. 24. Syahrin 7. 25. Abraham 5.

Photos copyright Ducati



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team