Le temps s’est arrêté en MotoGP comme ailleurs et chacun se trouve confiné dans ses foyers. Mais la réflexion suit son cours, les projets s’imaginent pour la suite, car il y a aura un après. Dans le cas de Jorge Lorenzo, on frôlerait presque la gamberge. Retraité déclaré en novembre dernier, il a accepté le poste de pilote d’essai chez Yamaha, ce qui n’a pas vraiment fait rire Honda qui avait cru en sa bonne foi de tout arrêter… Enfin, tester, ce n’est pas jouer… Mais le voilà inscrit comme invité au prochain Grand Prix de Catalogne. Et plus si affinités ? Même Por Fuera ne le sait pas lui-même. Mais se poser cette question, n’est-ce pas déjà y répondre ?

Jorge Lorenzo avait juré à Valence qu’il ne jouerait plus sa santé et son intégrité physique sur une MotoGP. Mais le voilà sur la feuille des engagés du prochain Grand Prix de Catalogne. Un rendez-vous qui, au passage pourrait bien finalement lancer la saison : « on parle de juin/juillet pour commencer le championnat. Si on devait se lancer à Barcelone, je commencerais avec les autres car j’y ferai une wildcard » se délecte déjà le Majorquin. Au passage, cette idée d’ouvrir les hostilités à Barcelone est largement répandue dans le paddock. Le directeur sportif de Ducati, Paolo Ciabatti, l’avait déjà mise sur la table.

Commencer ainsi avec les autres lui ouvrirait-il l’appétit ? « Je pense que plus je fais de kilomètres avec la moto, plus je peux aider les ingénieurs et les pilotes. Je voudrais faire autant de tests que possible, pour être honnête. Je suis curieux de voir comment se déroulera mon week-end. On imagine que je pourrais arriver sans avoir fait d’autres tests, sans avoir bien compris la moto et sans m’être beaucoup entraîné d’un point de vue physique… Mais rien n’est impossible en MotoGP, même si mon rôle est d’aider l’équipe. »

Il ne viendra donc pas pour faire de la simple figuration, ni même seulement épauler les autres pilotes Yamaha… « Barcelone est la piste où je vais vite mais où je peux aussi contribuer davantage au développement de la moto. C’est pourquoi avec Yamaha nous l’avons choisi. Nous ferons les trois jours du week-end et aussi le test du lundi. »

 

 

Le quintuple Champion du Monde a donc une idée précise de ce qu’il compte faire à Barcelone. Et si tout s’y passait merveilleusement bien, pourrait-on assister à un retour fracassant à la compétition ? « Il est évident qu’avoir des Champions sur la grille de départ est une bonne chose pour le spectacle et pour l’intérêt du public. Mais vous savez que j’ai pris une décision en novembre et ce choix, à 98%, est définitif. Même si dans la vie tout peut arriver et que nous, les humains, changeons d’opinion en permanence… Tout peut arriver mais en ce moment mon choix est le suivant : 100% de mes fans aimeraient que je revienne, car ils ont commencé à aimer les motos grâce à moi et à la passion que je leur ai transmise. Pour être honnête, il y en a d’autres qui sont aussi heureux de me voir heureux en ce moment. Allez… C’est un choix presque définitif et ensuite vous avez d’autres pilotes à admirer et à encourager. »

C’est donc un « non » définitif ? Sûrement pas ! Car Jorge Lorenzo ajoute : « le team Petronas est un endroit intéressant et Valentino y aura les portes ouvertes s’il veut continuer comme nous le savons tous. Évidemment, si vous prévoyez de courir avec Yamaha, vous devez garder cela à l’esprit car c’est une réalité professionnelle officiellement prise en charge. Aujourd’hui ma décision est prise mais s’il doit vraiment y avoir cette possibilité, alors il est naturel que je ne puisse revenir qu’avec une Yamaha. Donc cet endroit doit être pris en considération. » Il faut s’en convaincre, Jorge Lorenzo n’a renoncé à rien.



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team