En début de mois, neuf équipes étaient présentes sur le circuit Bugatti du Mans pour des essais privés Dunlop/Bridgestone en vue des prochaines 24 Heures Motos avant que l’événement ne soit reporté en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19). 

Durant deux jours, les équipes F.C.C TSR Honda France, Suzuki Endurance Racing Team, YART-Yamaha, BMW World Endurance Team, Tati Team Beaujolais Racing, VRD Igol Pierret Expériences, le Junior Team Le Mans Sud Suzuki, le Falcon Racing Rennes Moto et Moto Sport Endurance ont ainsi pu rouler malgré des conditions difficiles car changeantes : piste sèche, humide ou séchante.

Pour certaines, cependant, comme le SERT qui aligne Gregg Black, Étienne Masson et Xavier Siméon, à défaut d’être une aubaine, cela s’est révélé à la fois productif et prometteur…

 

Damien Saulnier, directeur de l’équipe Suzuki Endurance Racing Team (SERT), parle de ces récents essais privés : « L’objectif des essais au Mans était d’améliorer les performances de la moto sur une piste humide. Cela n’avait pas été possible lors du précédent test en Espagne, mais nous avons pu tester toutes les configurations possibles conformément au programme Dunlop. »

« Les ingénieurs japonais de Suzuki Motor Corporation (SMC) et de Yoshimura ont travaillé sur le châssis et l’électronique. La course des 24 heures du Mans est un grand événement avec beaucoup de points à marquer, il est donc essentiel de recueillir le plus d’informations possible dans toutes les conditions météorologiques. »

« La cohésion entre les trois pilotes s’améliore de plus en plus. Leur analyse des points à travailler sur la moto est très similaire. L’équipe technique a été très satisfaite de ces échanges entre Gregg Black, Étienne Masson et Xavier Siméon. Cette bonne communication entre les pilotes eux-mêmes, et avec l’équipe technique, est un véritable atout pour développer tout le potentiel de la moto. »

« Nous avons une bonne relation entre les pilotes. Je dirais que tout le monde prend confiance dans le fonctionnement des trois pilotes et dans leur analyse, et ce sont de bons présages pour l’avenir. »

« Depuis l’arrivée du Covid-19 sur notre territoire, nous devons prendre certaines mesures. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la saison dès que possible, mais il sera important d’organiser d’autres tests avant la prochaine course pour finaliser le programme Dunlop. Avec un calendrier incertain et le report du Mans, nous devons travailler à l’amélioration de la moto, tant en termes de maniabilité que de fiabilité. »

« Sportivement vôtre. »
« Damien Saulnier »

 

 


Tous les articles sur les Pilotes : Xavier Siméon