Chez KTM, on ne fait pas dans la demi-mesure. On dit ce que l’on pense, on dit ce que l’on fait et on fait ce que l’on dit. La bonne saison 2020 a donné de l’appétit au conseil d’administration qui est apparemment resté sourd aux appels à la prudence des hommes de terrain que sont Pit Beirer et Mike Leitner. Car pour le patron Stefan Pierer, l’objectif 2021 est clair : c’est carrément le titre.

En arrivant en MotoGP, le grand patron de KTM Stefan Pierer avait prévenu : « il nous a fallu sept ou huit ans pour remporter notre première victoire au classement général au Dakar et au championnat américain de Supercross également. Nous n’abandonnerons pas tant que nous n’aurons pas également remporté le MotoGP ». Le projet RC16 sera en 2021 dans sa cinquième année. Et il peut se targuer d’avoir remporté trois victoires en 2020. Un signal pour le boss.

Stefan Pierer affirme ainsi sur Speedweek : « en 2020, nous avons atteint et dépassé nos objectifs. Nous disposons désormais d’une base technique qui permet à plusieurs types de pilotes de gagner et de se positionner en tête et, pour la première fois, donne également aux rookies de meilleures opportunités, comme l’ont montré Brad Binder et Iker Lecuona ».

Dès lors, Pierer arrive à cette conclusion : « notre objectif pour l’année prochaine est déjà de nous voulons nous battre pour le titre mondial, et le gagner si possible ». Une ambition partagée par le T de KTM, Hubert Trunkenpolz, dont l’oncle Erich Trunkenpolz a créé la marque KTM, dont le trigramme signifie Kronreif & Trunkenpolz, Mattighofen…

KTM : « notre moto est vraiment sur la bonne voie »

Ce dernier ajoute : « quel que soit le championnat auquel nous participons, à un moment donné, nous voulons gagner un titre. C’est exactement la même chose en MotoGP », déclare Trunkenpolz. « Je ne dirais pas que nous n’avons aucune chance dans le combat pour le titre l’année prochaine. Notre moto est vraiment sur la bonne voie maintenant. Nous verrons à quoi ça ressemble quand notre capitaine Pol Espargaró sera parti. Il aurait pu terminer deuxième cette année sans les chutes de Brno et Spielberg … Mais si nos deux garçons sont en forme, j’imagine déjà qu’ils se battront pour le titre. Pit Beirer attend également beaucoup de notre nouvel élément Danilo Petrucci ».

Au passage, avec Brad Binder, Miguel Oliveira et donc, Danilo Petrucci, KTM a trois de ses quatre pilotes qui ont déjà remporté au moins un Grand Prix en MotoGP. Enfin, KTM ne cache pas avoir du respect pour le projet Suzuki qui est une source d’inspiration déclarée pour les Autrichiens.

Chez KTM, on a vraiment pris goût à la victoire ...



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP