Ce week-end, la Formule 1 joue son Grand Prix de Grande Bretagne du côté de Silverstone. Un tracé que le MotoGP va particulièrement observer, puisque son enrobé a été refait après le fiasco du rendez-vous anglais de son calendrier 2018. Et les premiers commentaires inquiètent…

L’an passé, le MotoGP avait dû annuler son Grand Prix de Grande Bretagne sur un tracé de Silverstone noyé sous une pluie biblique qui a mis en exergue la qualité sujette à caution d’un pourtant nouvel asphalte. Pour la première fois depuis 1980, une course de la catégorie reine a été complètement annulée. De nouveaux travaux ont été effectués avec une toute nouvelle bande d’asphalte posée sur la piste de 5,9 km.

Ce week-end, Silverstone est pris d’assaut par la Formule 1 et après les premiers essais du vendredi, des déclarations du pilote Renault, Daniel Ricciardo, ont probablement inquiété parmi les officiels du MotoGP. « La nouvelle surface est assez bonne, mais dans certaines zones, elle est toujours très ondulée » a déclaré Ricciardo. « Je ne pense pas que les gars du MotoGP aimeront le virage 6. Ils vont être assez en colère, parce que dans la zone de freinage, c’est extrêmement bosselé, ce qui causera certainement des problèmes sur la moto. Déjà pour nous, ça va certainement s’aggraver ce week-end ».

Les pilotes MotoGP suivront de près l’évolution de la surface asphaltée récemment appliquée. Bien qu’un nouveau contrat avec Silverstone ait été conclu en 2021 en mai, l’inspecteur sécurité, Franco Uncini, procédera à l’acceptation définitive de la piste – avec beaucoup de prévoyance – seulement après le week-end de Formule 1. A suivre…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :