Honda regrette déjà cette année 2016 qui s’achève. Et pour cause. En MotoGP, ce millésime a été exceptionnel : un titre mondial pour Márquez, les couronnes constructeurs pour la marque, la consécration parmi les teams pour le HRC et tous ses pilotes vainqueurs de Grand Prix, sauf un, Tito Rabat. En revanche, Márquez, Pedrosa, Crutchlow et Miller ont triomphé. Que sera la suite, après 2017 ? Honda restera-t-il à trois écuries ? Ou deux ? Les discussions ont déjà commencé. Surtout avec Marc VDS.

Le Marc VDS Racing a un contrat de trois ans avec le HRC pour le MotoGP. Et le bail s’achèvera fin 2017. Une échéance à la fois lointaine et proche, si bien que du côté de Livio Suppo, on commence à réfléchir sur la suite. Avec cette base : Jack Miller, pilote Honda, a remporté un Grand Prix lors d’une saison 2016 finie avec 57 points synonyme de dix-huitième place au général alors que Tito Rabat s’est contenté de 29 unités qui l’ont placé vingt-et-unième.

Un bilan mitigé, mais Jack Miller sauve les apparences : « il faut se souvenir que Jack Miller a remporté le Grand Prix à Assen” signale Livio Suppo sur Speedweek. « c’est un exploit que n’avait pas réalisé un team satellite depuis une dizaine d’années. Jack est un pilote Honda, y compris en 2017 puisque nous avions conclu avec lui une période de trois ans. Nous lui avons beaucoup demandé en le faisant venir directement du Moto3 et sa première saison a aussi été compliquée avec la classe Open. Il s’est également blessé en s’entraînant au motocross ».

« Mais il a progressé et a fait de bons résultats avant de se blesser à nouveau avant le Grand Prix d’Autriche. Il a gagné à Assen, mais il a aussi prouvé son potentiel et nous pensons qu’il poursuivra dans cette voie en 2018 ».

Quant à Rabat, l’expectative reste de mise : « il a débuté en MotoGP en 2016 et on a vu qu’il avait besoin d’une période d’adaptation ».

« Il a été très rapide et a remporté beaucoup de succès en Moto2. Il a souffert en début de saison lorsque notre moto n’était pas encore parfaite du point de vue électronique. Mais c’est un travailleur forcené et je suis certain qu’il va obtenir de meilleurs résultats l’an prochain ». La feuille de route est tracée.



Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Tito Rabat, Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team