Ce week-end, c’est le Grand Prix du Japon, mais il est déjà question en coulisse du prochain Grand Prix d’Australie. Un meeting à Phillip Island qui marquera le retour sur la piste d’un Johann Zarco comme remplaçant de Takaaaki Nakagami qui se remettra d’une opération à l’épaule. Une chirurgie qui ne pouvait attendre selon son patron Lucio Cecchinello qui parle de l’arrivée du Français. Et de 2021…

Le contrat entre les parties est clair. Johann Zarco arrive au sein du team LCR pour faire rouler la Honda 2018 de Takaaki Nakagami indisponible pour cause médicale. On ne demande rien d’autre au Français que d’être là et faire de son mieux. Cependant, cette pige sera très observée, tant par le pilote que par le team et Honda.

Sur les ondes de GPOne, Lucio Cecchinello rappelle que cette situation est avant tout le fruit d’une opportunité. Ce qui veut dire qu’il n’y a rien de stratégique ni de prémédité : « notre objectif était clair et simple : trouver le pilote le plus compétitif possible pour remplacer Nakagami lors de 3 courses. Il n’y a pas de plan en vue d’une éventuelle inclusion de Zarco dans notre équipe pour 2020 ».

Certes, mais après ? Cal Crutchlow dit parfois envisager une prochaine retraite… L’Italien précise : « Cal aime toujours donner des nouvelles sensationnelles. C’est comme ça et nous le savons bien. Un jour, il a dit qu’il pourrait prendre sa retraite en 2021. » Un sujet sur lequel on ne rigole pas, la preuve… « Si Johann fait de bons résultats ne serait pas un problème. Nous serions heureux d’avoir rencontré un pilote présentant un potentiel très intéressant et qui pourrait devenir une option supplémentaire pour nous à l’horizon 2021. »

Il y aura donc un enjeu durant ces trois courses. Et il faudra aussi convaincre Honda : « Honda a fait une analyse très objective : nous avions besoin d’un pilote capable de piloter sans se blesser. Il était hors de question de mettre un très jeune pilote asiatique ou un pilote inexpérimenté. Il n’y avait donc pas d’alternative. Ils ne m’ont pas dit oui immédiatement, ils ont pris le temps d’y réfléchir, puis Alberto Puig m’a donné le feu vert pour le contacter. »

Dans tous les cas, ces démarches avec Honda semblent avoir scellé le sort du tricolore à l’égard de Yamaha… On rappellera que Nakagami a déjà signé chez LCR pour l’année prochaine et que Jorge Lorenzo a un contrat officiel Honda jusqu’à fin 2021.



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda