A la suite d’une séparation très médiatisée en 2019 entre Renault et Red Bull Racing, Honda a accepté de fournir à l’écurie Britannique les moteurs de ses Formule 1. En 3 petites années, le partenariat a ramené Red Bull en tête du classement : Max Verstappen mène actuellement le championnat des pilotes et l’équipe propulsée par Honda devance la puissante Mercedes de 36 points.

Malgré le succès du projet, le motoriste Honda a révélé qu’il se retirerait de la F1 après la saison 2021 afin de réorienter les ressources de l’entreprise vers l’électrification et la neutralité carbone. En vertu d’un nouvel accord, Red Bull Powertrains se réserve le droit d’utiliser la propriété intellectuelle des groupes motopropulseurs Honda, qui aidera la marque à construire ces ensembles motopropulseurs version 2022. Le constructeur Japonais fournira également une assistance à distance et sur piste tout au long de la saison, mais cette assistance relèvera désormais de l’égide de HRC – Honda Racing Corporation.

Supervisant les équipes MotoGP, MXGP mais aussi de Trial pour la marque Honda, HRC possède une riche lignée de compétition à deux roues qui est pratiquement inégalée du côté des sports automobiles. Désormais, avec la F1 à sa charge, la marque ajoutera les courses automobiles à son activité. Dans un communiqué de presse, Honda a déclaré que le changement avait été entrepris dans le “but de devenir une marque de course plus forte en promouvant la coopération mutuelle et l’efficacité opérationnelle des technologies et du savoir-faire que chacun possède dans les domaines des motos et de l’automobile”.

 

 

En 2023, Red Bull Powertrains prendra entièrement en charge le développement des moteurs, permettant à Honda d’achever sa sortie de la F1. Cependant, il n’est pas clair si les équipes techniques qui seront engagées en F1 resteront sous couvert de HRC après la saison 2022. Pour l’instant, Honda annonce la pollinisation croisée entre ses divisions de sport automobile, mais cette décision consolide finalement les actifs de la marque sous un même toit alors que Repsol Honda et Marc Marquez font tout pour revenir à leur niveau de 2019.

Alors que Honda prévoit de passer à des voitures 100% électriques d’ici 2040, il n’a pas été fixé de date similaire pour ses véhicules à deux roues, que ce soit concernant les motos de série, mais aussi pour la compétition, avec ses équipes engagées notamment en MotoGP. En conséquence, les nombreuses équipes HRC engagées en compétition moto sont en sécurité pour le moment, même si elles doivent désormais partager les ressources HRC avec les pilotes automobiles.



Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team