Iker Lecuona sera, dans cette saison 2020 dont on espère le lancement en août prochain, un des rookies de la catégorie MotoGP. Le pilote Tech3 KTM sera ainsi en concurrence directe avec Brad Binder, lui aussi sur KTM, mais avec le statut de pilote officiel, et Alex Marquez, pensionnaire du prestigieux team Repsol Honda aux côtés de son frère Marc. Ce ne sera donc pas facile, mais l’Espagnol qui a gravi les échelons en cinq ans, peut compter sur un parrain attentionné… Fabio Quartararo !

On peut avoir seulement 21 ans et jouer les grands frères… C’est le sort apparemment accepté par Fabio Quartararo, révélation de la saison 2019 de MotoGP au guidon d’une Yamaha Petronas qu’il a positionnée à la cinquième place du championnat. Son premier à ce niveau de la compétition. Sept podiums et six pole positions ont été la démonstration que le Français avait très bien assimilé son nouvel environnement…

Une expérience vite acquise dont il fait profiter le nouveau venu Iker Lecuona. En seulement cinq ans, il est passé du Championnat d’Espagne au MotoGP en oubliant la case Moto3. Une ascension météorique et un potentiel intéressant au vu de ses premiers pas en plein Grand Prix de Valence sur la RC16. Il faut maintenant se poser et travailler sur le long terme. Et un guide n’est pas de trop dans ces cas-là.

Le pilote Tech3 explique au sujet de sa relation avec Fabio : « je ne sais pas quand nous avons commencé à parler. Il y a eu quelques désaccords sur la piste, mais à l’extérieur nous avons toujours échangé quelques conseils, depuis la Moto2. Même pendant les tests, par exemple dans certaines courbes, il m’a fait signe de le suivre. À la fin de la journée, il m’a donné quelques conseils. Cette aide supplémentaire est importante pour un nouveau venu. Surtout, il répète d’y aller lentement : je dois dire que je me bats avec la KTM, j’ai un style très agressif que je dois limer. »

Cependant, ce parrainage bienvenu ne pourra durer qu’un temps. L’équipier de Miguel Oliveira devra très vite pouvoir voler de ses propres ailes : « je devrai gagner le respect de tous les pilotes surtout pour ce que je ferai sur la piste » ajoute celui qui n’en peut plus d’être confiné : « après quelques semaines, le moral baisse un peu », a-t- il admis à Cambia el mapa.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3