Qu’est-ce qui rend réellement une course épique? Chez Repsol Honda, les choses sont claires : beaucoup de dépassements, des situations inattendues et un sentiment d’attente qui tient en haleine jusqu’au passage de la ligne d’arrivée. Voici donc les sept meilleures courses de l’équipe en catégorie reine. (Traduction de l’article du Box Repsol).

Partie 1

Grand Prix d’Australie 1995

La première course de l’année et les débuts de l’équipe Repsol Honda furent un triomphe. Il n’y a pas meilleure façon que de faire sa place dans la compétition en décrochant la victoire, le meilleur tour et la pole position. L’auteur d’une telle prouesse est le quintuple Champion du monde Mick Doohan, qui passa la ligne d’arrivée avec 13,4 secondes d’avance sur le second, signant ainsi une domination implacable à domicile, dans son Australie natale.

 

Grand Prix d’Australie 1995

 

Grand Prix de République Tchèque 1996

Une course pleine d’émotion au terme de laquelle Álex Crivillé signa la victoire pour tout juste deux millièmes sur Mick Doohan ! Les coéquipiers Repsol Honda partaient deuxième et troisième sur la grille, et à 15 tours de la fin l’Australien avait pris le commandement, suivi de très près par l’Espagnol.

Ensuite, ce fut une fin de course sous tension avec des dépassements de la part de chacun des pilotes qui roulaient roue dans roue. La tension monta d’un cran dans le dernier tour et tous deux passèrent la ligne d’arrivée en même temps. Le vainqueur fut déclaré sur “photo finish” et cette victoire resta l’une des plus serrées de l’histoire.

 

Grand Prix de Valence 2012

Dani Pedrosa a remporté huit fois le GP de Valence mais sa victoire de 2012 fut la plus vibrante. Une pluie intense avait détrempé la piste avant la course mais l’asphalte commençait à sécher au moment du départ. Dans ces circonstances, le pilote Repsol Honda décida de revenir changer sa moto lors du tour de chauffe et partit de la pire place qui soit, à savoir de la pitlane, alors qu’il était en pole position. Il remonta place après place jusqu’à s’imposer avec une avance de 37,6 secondes sur le second, Nakasuga. Le podium fut complété par un autre pilote Repsol Honda, Casey Stoner, qui termina sa carrière sur cette course.

 

 

Grand Prix de Valence 2012

 

Grand Prix de République Tchèque 2012

Il ne fait aucun doute que les face à faces entre Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo font déjà partie de la légende du MotoGP. On parle de deux des pilotes les plus techniques et talentueux de la grille, et les voir se battre pour la victoire a toujours été spectaculaire. Leur bataille la plus serrée eut lieu sur le circuit de Brno en 2012.

Les numéros 26 et 99 partirent de la première ligne, le Majorquin en tête. Dès le premier tour, le jeu de déstabilisation s’établit, chacun cherchant à mettre la pression à l’autre et le doublant, jusqu’à ce qu’à quelques mètres de l’arrivée, Pedrosa parvienne à dépasser définitivement Lorenzo. Avec 178 millièmes d’avance, il sortit vainqueur de l’une des bagarres les plus épiques du MotoGP.

 

Découvrez la deuxième partie dès demain…



Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team