• Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) remporte sa seconde course consécutive en MotoGP™
• Jordi Torres (HP Pons 40) titré Champion de MotoE™ 2021
• Nouveau record du circuit en 1min 31s 065 établi par Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team)
• Nouveau MotoGP record du tour en course en 1min 32s 242 signé par Enea Bastianini (Avintia Esponsorama)
• Nouveau MotoE record du tour en course en 1min 42s 660 signé par Dominique Aegerter (Dynavolt Intact GP)
• Nouveau record de durée de course MotoGP à Misano en 41min 48s 305

Francesco Bagnaia a dominé de bout en bout pour remporter le Gran Premio Octo di San Marino e della Riviera diRimini, à Misano, au guidon de sa Ducati Desmosedici chaussée de pneus MICHELIN Power Slicks. Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Enea Bastianini (Avintia Esponsorama) ont terminé dans son sillage respectivement aux deuxièmes et troisièmes places.

En qualifications, Francesco Bagnaia a réédité sa performance d’Aragón en signant un nouveau record du circuit en 1min 31s 065 avec des pneus MICHELIN Power Slicks Hard avant et Soft arrière.

Dans sa remontée fantastique de la 12e place sur la grille à la 3e place finale, le pilote Italien Enea Bastianini a quant à lui battu le record du tour en course avec un chrono d’1min 32s 242.

Dans des conditions météo changeantes ce weekend, avec de très fortes pluies sur les séances d’Essais Libres du vendredi, trouver les bons réglages pour la course disputée sur une piste sèche dimanche fut particulièrement compliqué pour les teams. Les choix de pneumatiques furent délicats et sur la grille de départ, environ la moitié des pilotes avaient opté pour des Medium ou des Hard avant, et des Soft ou Medium arrière.

Samedi, la séance d’Essais Libres 3 (FP3) s’est déroulée sous un ciel plus clément et cela a permis aux teams de tester les pneus slicks et de choisir les meilleures options pour la course. Plus loin dans la session, les chronos ont commencé à s’améliorer lorsque les pilotes ont chaussé les MICHELIN Power Slicks Medium ou Soft pour passer en mode attaque et chercher les meilleures places pour les Qualifications 2 (Q2) pendant que la piste était encore sèche. Malgré différentes combinaisons de pneumatiques, les 10 premiers pilotes étaient groupés en moins de 0.5 seconde.

A l’issue des deux dernières courses de la Coupe du monde FIM Enel de MotoE™, et alors que tout était encore ouvert pour le titre, la couronne 2021 a été coiffée par Jordi Torres après sa victoire samedi et sa 13e place dimanche à l’issue d’une course à controverses.

La Course n°1 de samedi après-midi a été remportée par Jordi Torres (HP Pons 40) devant Dominique Aegerter (Dynavolat Intact GP) et Mattia Casadei (Ongetta Sic58 Squadracorse). Un accrochage en fin de course a envoyé au tapis deux candidats au titre, Eric Granado (One Energy Racing) et Alessandro Zaccone (Octo Pramac MotoE). Dans la course n°2 dimanche, Matteo Ferrari (Team Gresini MotoE) s’impose devant Mattia Casadei et Miquel Pons (LCR E-Team), tandis que Dominique Aegerter a établi un nouveau record du tour en course en 1min 42s 660.

A l’issue du meeting, Piero Taramasso, Manager Deux-roues de Michelin Motorsport, a déclaré : « Globalement, ce fut un bon weekend en termes de performance pneumatique, et comme le weekend dernier à Aragón, on a pu voir que l’entière allocation de pneus a fonctionné sur les différentes sessions, sous la pluie et sur le sec. C’est aussi très satisfaisant d’avoir battu trois nouveaux records avec nos pneus. »

« Avec la menace de pluie toujours présente dimanche après-midi, on ne savait pas trop si la course de MotoGP allait se courir sur le sec. J’ai été heureux de voir que la piste est restée sèche et que les pilotes ayant utilisé le Soft et le Medium arrière ont terminé sur le podium en démontrant toute la constance de nos produits. »

« Je tiens également à féliciter Jordi pour son second titre d’affilée en MotoE, sans oublier une mention particulière pour nos pneus de MotoE qui ont démontré toute la saison qu’incorporer des matériaux biosourcés et recyclés dans leur construction n’est pas incompatible avec des courses animées et passionnantes. »

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team