Chez Yamaha, on est à la croisée des chemins. Le projet M1 est à remettre sur les rails depuis les errements de la mi-saison passée, et, côté pilotes, on a un stock d’un seul représentant de la nouvelle génération en la personne de Maverick Viñales. Ensuite, c’est le grand écart générationnel avec la légende vivante Rossi qui a renouvelé son bail pour deux ans. Ceci sans compter qu’il va falloir retrouver une équipe satellite puisque le partenaire de 20 ans Tech3 s’offrira une nouvelle aventure dès 2019 avec KTM. Au bilan, on se dit que la firme au diapason ne prépare pas l’avenir. Et pourtant, son patron sur le terrain Lin Jarvis y pense…

Lin Jarvis a eu beau confirmer ses pilotes officiels assez vite, il lui reste tout de même encore beaucoup de travail à faire. Ses troupes doivent retrouver leur fil technique tandis qu’il faut déterminer qui sera l’allié de demain, puisque celui d’aujourd’hui, connu depuis deux décennies, a décidé de changer d’air. Mais avec seulement quatre motos sur la grille de départ, dont deux intouchables, les perspectives ne paraissent guère alléchantes pour la nouvelle génération montante.

Une impression exacerbée par la situation actuelle de Johann Zarco. Aussi talentueux que soit le Français double Champion du Monde de Moto2, la firme d’Iwata ne semble guère préoccupée par son sort qui ferait le bonheur de beaucoup. Imprévoyance, inconscience ? Que nenni, Lin Jarvis répond sur InSella.it et décline un plan… Qui est celui de Valentino Rossi ! « Nous avons un programme avec la VR46 Academy et nous avons l’idée d’y prendre des pilotes si nous les évaluerons comme intéressants. Même si la réussite peut ne pas être forcément au bout ».

Il précise : « par exemple, nous étions intéressés par Morbidelli, en vue de la saison 2018, mais il n’y avait pas de place puisque Zarco et Folger étaient en poste chez Tech3. Puis Rossi et Viñales étaient dans le team usine. Nous avions aussi un œil sur Bagnaia pour le mettre chez Tech3 mais on connaît la suite. On les a laissés filer, mais le projet est toujours d’actualité ». Et il le sera d’autant plus si le team Marc VDS devient, comme la rumeur l’annonce, la nouvelle structure satellite de Yamaha…



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia, Franco Morbidelli, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP