Il semble que les négociations au sujet du futur de Valentino Rossi en grand Prix ait pris une nouvelle dimension depuis que le Doctor est monté sur la troisième marche du podium à Jerez, qui recevait alors le Grand Prix d’Andalousie. Une performance bien différente de la précédente, ayant eu lieu une semaine avant sur le même tracé, pour le Grand Prix d’Espagne. Entre-temps, une lise au point politique a eu lieu dans le box Yamaha. Ce qui ouvre un nouvel horizon sur les discussions techniques. Mais Lin Jarvis, directeur général de la firme d’Iwata pour le MotoGP rassure : tout se passe dans la plus parfaite harmonie…

Entre Jerez 1 et Jerez 2, c’est un comme le monde d’avant et celui d’après avec le passage de la pandémie pour Valentino Rossi. Yamaha, le Doctor et Petronas voient à présent la suite avec plus de calme et de sérénité. Chez les Malaisiens, les doutes ont été levés. Mais l’homme de Tavullia rester ferme sur ses exigences, dont la légitimité a été démontrée au Grand Prix d’Andalousie. Alors, même si on s’accorde mieux, les délais restent les délais pour une annonce qui officialiserait tout de beau monde dans le même camp.

On parle d’ailleurs de Misano pour ça, manière de joindre l’utile à l’agréable puisque le site est proche de Tavullia. Lin Jarvis ainsi fait un point de situation sur ce dossier : « les discussions avec Valentino ne posent aucun problème, mais les détails doivent être clarifiés. Cela prend juste du temps. Yamaha ne confirme les contrats que lorsqu’ils sont signés. »

Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Motor Racing, n’a jamais caché au printemps dernier que, à son avis, Valentino Rossi continuera à être pilote d’usine Yamaha dans le championnat du monde MotoGP en 2021. Fabio Quartararo a déjà obtenu sa place dans l’équipe Monster Yamaha Factory aux côtés de Maverick Viñales en janvier. Le vainqueur de 115 Grands Prix devrait bénéficier d’une M1 de dernière génération avec les couleurs Petronas. Il y a cinq jours à Jerez même après 25 ans au front, il a prouvé qu’à 41 ans, il n’était pas fini.

Misano en point de mire

Et cette échéance de Misano en septembre ? « Oui, cela pourrait arriver », a admis Lin Jarvis dans une interview avec Speedweek.com et Günther Wiesinger. « Je dois souligner que nous avons besoin du consentement des trois parties impliquées dans tous les détails, qui doivent se mettre d’accord avant de pouvoir signer quoi que ce soit. Valentino sera signé chez Yamaha, mais il sera ensuite placé dans l’équipe Sepang SRT. Cela semble facile, mais ce n’est pas aussi simple. Il s’agit de définir précisément toutes les obligations, les droits et les arrangements de toutes les personnes impliquées ».

Jarvis poursuit : « il n’y a pas de problème, mais cela prend juste du temps. Et le système Yamaha est géré comme ceci : nous ne confirmons ni n’annonçons quoi que ce soit tant que le contrat n’est pas effectivement signé. Dès que tout sera fait, nous annoncerons l’engagement de Valentino. Il est difficile de donner une date précise car cela dépend aussi de l’occupation de notre service juridique. C’est bon. Nous continuons les pourparlers en paix, nous sommes en contact avec toutes les personnes impliquées, nous agissons avec de bonnes intentions. Et oui, il peut arriver que le moment du nouvel accord coïncide avec le GP de Misano. D’ici là, nous serons peut-être prêts et aurons quelque chose à dire. »

« Nous sommes toujours en discussion avec Valentino et l’équipe SIC concernant la composition de l’équipe technique », a déclaré Jarvis. « La sélection des membres de l’équipe est l’un des éléments qui ne sont pas encore fixés dans les moindres détails. Cependant, cet élément ne retarde pas le contrat, bien qu’il soit un élément important pour la préparation de la saison 2021. L’esprit du contrat et les principaux objectifs ont déjà été convenus. Mais il reste encore quelques détails contractuels à discuter. » Jusqu’à présent, il a été divulgué. Rossi signerait pour un an avec une option jusqu’en 2022.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team