Depuis 2013, les concurrents du MotoGP sont sous le joug d’une domination de Marc Marquez qui fait le bonheur de Honda. 2015 a été une exception et elle a profité à Yamaha avec Jorge Lorenzo. Mais il ne s’est agi que d’une brève parenthèse dans cette série aux airs de règne sans partage. Puis le monde d’après est arrivé, avec un déroulé de saison différent qui a comme brisé le charme. Fabio Quartararo a éclos, Marc Marquez s’est sérieusement blessé, et tout semble à nouveau possible. Depuis le temps que Lin Jarvis attendait ce moment, il ne se prive pas pour s’en réjouir, et prévenir…

A force de se faire battre, on en prendrait l’habitude, mais lorsque cette fatalité est levée, la frustration accumulée laisse place à une forte volonté de revanche. En faisant le bilan des deux Grands Prix disputés à Jerez qui a vu ses Yamaha faire d’abord le doublé, puis le triplé, avec un même vainqueur, en l’occurrence celui qu’il a recruté pour deux ans dans son team officiel à partir de 2021, Fabio Quartararo, Lin Jarvis jubile…

Yamaha semble avoir enfin franchi le pas que tous attendaient, revenant au sommet après quelques saisons compliquées. La double victoire de Quartararo à Jerez, combinée aux deux podiums de Viñales et à la troisième place de Valentino Rossi en Andalousie ont exalté Lin Jarvis, beaucoup plus confiant aujourd’hui que par le passé.

« La décision de prendre Quartararo a été totalement celle de Petronas »

Interviewé lors du podcast officiel du MotoGP, le directeur général de la Maison d’Iwata a parlé de ses pilotes, mettant en garde Marc Marquez et Honda : « il est le seul à pouvoir piloter la Honda et en tirer le meilleur parti, il est très talentueux et extrêmement motivé. Aujourd’hui, toutes les planètes sont alignées pour lui, mais tout a une fin et notre mission est que nos pilotes parviennent à prendre le relais ».

Il ajoute : « la montée en puissance de Quartararo ? La décision de l’embaucher appartenait totalement à l’équipe Petronas, mais tout le monde a vu le déclic qui a rendu tout parfait. De son côté, Viñales a beaucoup de potentiel, s’il peut maintenir une certaine constance et penser positivement. Parfois, il se met en colère, mais il a de nombreuses qualités. Vous devez le maintenir dans cette zone de confort où il se sent à l’aise, mais a la capacité de gagner plus d’un titre ».

« Je pense que l’équipe de l’année prochaine devrait être bonne, l’équipe de cette année est bonne, mais l’année prochaine sera également bonne. Nous aurons deux jeunes de première classe », termine Lin Jarvis. En espérant que, dans le même temps, ils aient des moteurs fiables



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP