Livio Suppo est l’un des innombrables acteurs présents ou passés du paddock MotoGP qui s’interrogent sur le cas Valentino Rossi en 2022. Au vu des résultats bruts, et à bien écouter le patron de l’écurie Petronas dans laquelle il a été mis par Yamaha, la retraite semble inéluctable. Mais cette fin de trêve estivale semble donner à l’option de la continuité de carrière du crédit, pour des raisons politique, économique, mais aussi par fierté logique d’un nonuple Champion du Monde qui n’envisage pas de quitter la scène en laissant le sentiment, né en 2021, de la saison de trop. Son entourage ne le freine pas. Et c’est sur ce dernier que l’ancien de Ducati et de Honda a un avis…

Livio Suppo n’est plus en fonction dans le paddock des Grands Prix, mais il a toujours un œil sur le milieu qu’il a côtoyé aux plus hautes responsabilités chez Ducati et Honda. Etant ainsi toujours impliqué, le cas Valentino Rossi ne peut que le sensibiliser : « j’ai toujours été clair que le désir de Valentino le maintiendrait en marche » commence-t-il avant de préciser. « S’il est là où il est, c’est parce que tous les gens autour de lui le voient comme s’il était un demi-dieu et ils lui disent de courir, car si les choses ne vont pas bien, ce n’est pas sa faute ».

« Je ne sais pas combien de temps Valentino va continuer. Avec tout ce qu’il a fait pour la moto, il a le droit de décider s’il veut continuer à s’amuser et à courir aussi longtemps qu’il le souhaite ». Cependant… « Ce n’est pas agréable de voir un champion courir en pensant qu’il est compétitif alors qu’il ne l’est pas ».

Livio Suppo

Livio Suppo : “le plus sensé est qu’il dise « Messieurs, je pense que c’est fini »” 

Livio Suppo signale qu’au cours des dernières années, une différence s’est produite sous l’impulsion du logiciel électronique monté sur les motos, ce qui fait mal à certains pilotes : « le problème est qu’entre le premier et le 15è, il y a peu de dixièmes et beaucoup places. Le championnat du monde MotoGP actuel est très serré et compte de nombreux pilotes compétitifs. La seule chose qui fait la différence entre une marque et une autre, c’est le logiciel. Je pense que Valentino est sur une moto différente de celle qu’il a utilisée durant toute sa carrière sportive ».

L’ancien manager italien a déclaré sur Todocircuito que la logique serait que Valentino Rossi finisse par prendre sa retraite cette année : « il est possible qu’il veuille attendre la rentrée et voir s’il y a des résultats, mais il est vrai que si nous les regardons depuis le début de la saison, le plus sensé est qu’il arrive en Autriche ou à Misano et qu’il dise « Messieurs, je pense que c’est fini ». Sinon, l’important c’est qu’il dise qu’il veut continuer parce que c’est la chose qui l’amuse le plus, mais pas parce qu’il veut être compétitif ».

Livio Suppo



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team