Luca Marini sera en 2022 le seul représentant de la famille Rossi en MotoGP. Le tout dans une écurie que l’on qualifiera de familiale puisque le patron en est son illustre demi-frère Valentino Rossi. Avec son aîné, il a pris l’habitude de faire quelques escapades en course automobile. Ce monde est-il plus dur ou plus facile que celui de la moto ? Il répond, et ça ne fera peut-être pas plaisir aux passionnés du sport automobile…

La petite virée familiale à Abu Dhabi sur une Ferrari pour une course d’endurance de deux fois six heures a été gâchée cette année par le vilain Covid-19. Ce dernier a en effet contraint le Doctor à rester dans ses appartements de Tavullia, après avoir été identifié cas contact. Mais Marini tourne quand même sur la Ferrari, et c’est une récréation : « il y a moins de pression qu’en MotoGP, c’est une pression différente, une expérience différente, mais c’est aussi génial. Je suis content de pouvoir participer à cette course avec ce matériel et cette équipe » commente-t-il.

Puis il révèle : « je veux aussi être rapide sur quatre roues et participer à d’autres courses automobiles si le calendrier du championnat le permet ». Le pilote de 24 ans ajoute sur Speedweek : « c’est plus facile de piloter en voiture. Ce n’est pas facile d’être à deux secondes des meilleurs, mais c’est possible. Mais c’est dur de trouver la dernière seconde C’est comme en Moto2, ce n’est pas facile d’y arriver et d’arriver à moins de deux secondes des premiers ».

Luca Marini

Luca Marini : “tout semble plus sûr, et cela fait une grande différence

Et Marini d’expliquer : « c’est plus facile dans la voiture, il suffit de s’asseoir, de ne pas trop bouger et de jouer avec les gaz, les freins et le volant. Surtout, la différence est le risque. Vous devez développer votre confiance en vous avant de pouvoir repousser vos limites. Vous pouvez pousser dans la voiture dès le départ. Tout semble plus sûr, et cela fait une grande différence. »

Par ailleurs, Marini n’aime pas les courses virtuelles : « je ne le fais pas souvent parce que je préfère jouer à ‘Call of Duty’ pendant mon temps libre. Si vous voulez conduire avec iRacing sur votre PC, vous devez investir beaucoup d’heures, et je ne veux pas de ça. C’est juste trop. Le niveau de course sur sim est tout simplement incroyablement élevé. Si vous voulez suivre le rythme, vous devez investir beaucoup de temps. Je préfère éteindre mon cerveau et me détendre un peu ».

C’est pourquoi les bénéfices vis-à-vis du MotoGP sont également limités : « malheureusement, cela n’aide pas du tout en MotoGP. C’est peut-être bon pour la concentration, car si vous devez obtenir un bon temps au tour, vous devez être aussi précis que vous l’êtes sur la moto. Mais c’est complètement différent, il n’y a pratiquement pas de similitudes ». N’empêche qu’un équipage régulier de frères Rossi en sport automobile dans quelques années ne relève pas de la chimère au vu de l’intérêt porté par Marini à la chose automobile.

L'équipe VR46 a obtenu la quatrième place sur la grille pour la course du Golfe de 12h à Abu Dhabi

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : VR46 Racing Team