Lorsqu’il a été demandé à Marc Márquez comment il aimerait rester dans l’histoire des Grands Prix, il a répondu comme un pilote qui ne lâche jamais rien. Une noble réputation, mais il semblerait d’ores et déjà que l’on puisse envisager une empreinte plus marquée, une œuvre plus globale. Ceci grâce à son style de pilotage, qui a fait passer un cap et montrer de nouvelles possibilités. Lucio Cecchinello, le patron du team LCR Honda explique…

Que restera-t-il de Marc Márquez dans les années à venir ? Un palmarès éloquent, assurément, une combativité de tous les instants, certainement. Mais l’actuel octuple Champion du Monde aura aussi à ce point rayonné sur ses contemporains qu’il sera une source d’inspiration. Lucio Cecchinello en est ainsi convaincu : « avant, il y avait des pilotes qui pouvaient glisser avec le pneu arrière. Cela s’est produit dans les années 1980 et dans les années 1990. Ensuite, il y avait des pilotes qui pouvaient glisser sur les deux pneus. Maintenant, il y a Márquez qui peut utiliser sa technique pour éviter une chute après avoir perdu l’adhérence de la roue avant. Ce n’est pas un réflexe ou encore de la chance. C’est une technique », a déclaré le patron de l’équipe LCR Honda.

“Marc Márquez a élevé le niveau de pilotage”

« C’est une technique que les pilotes de l’époque de Valentino n’ont pas utilisée », ajoute Cecchinello, s’attendant à de nouvelles évolutions dans les années à venir : « je m’attends à ce que Marc inspire la nouvelle génération de pilotes à le faire. Nous allons donc voir les pilotes aller de l’avant avec cette technique. »

Marc Márquez sera donc un maillon de la chaîne d’évolution de l’espèce pilote de course. Ce qui n’est pas rien. Mais en bon Italien, celui qui a aussi été pilote n’oublie un illustre compatriote toujours en fonction… « Vous devriez mettre une statue en l’honneur de Valentino sur chaque piste parce qu’il a mis la course moto à un nouveau niveau. Il a contribué à rendre la course de moto extrêmement populaire. C’est fantastique. Mais si vous regardez comment le sport fonctionne alors je choisirais Marc Márquez parce qu’il a élevé le niveau », termine Cecchinello.



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team