Avant de se lancer dans une cinquième manche du championnat MotoGP qui sera le rendez-vous national d’un Fabio Quartararo en pleine ascension, certains pilotes du plateau se sont offerts un moment de détente à Barcelone. C’est en effet sur le site qui reçoit le Grand Prix de Catalogne que Marc Márquez et le jeune Français pilote du team Petronas Yamaha s’en sont allés voir de près des Formule 1 qui disputaient …Le Grand Prix d’Espagne.

Les susceptibilités régionales sont donc mieux prises en compte en MotoGP qu’en Formule 1, mais l’essentiel est que ce soit la même passion des sports mécaniques qui réunissent tous ces hommes. Après que Lewis Hamilton a participé au premier round du MotoGP à Doha, Fabio Quartararo et Marc Márquez ont arpenté le paddock de Formule 1 ce week-end.

La magie Petronas qui avait attiré le champion anglais dans le stand de la nouvelle équipe satellite Yamaha a de nouveau joué pour faire apparaître cette fois le diablotin Fabio. Il a fièrement publié des photos sur ses pages de médias sociaux avec la voiture F1 de Hamilton et l’équipe Mercedes l’a accueilli dans le box. Le jeune homme de 20 ans a commenté : « mon costume est prêt, les gars. J’attends l’appel ».

Le tricolore a croisé la trajectoire de Marc Márquez qui, lui, a profité des couleurs Red Bull pour se glisser dans le box aux couleurs du taureau ailé. Il était accompagné de son frère Álex et il revenait tout juste de son exhibition faite pour le même sponsor dans le stade de football de Leipzig. Il a commenté : « le Championnat du Monde MotoGP est un peu différent. En Formule 1, vous avez besoin de la bonne voiture, sinon vous ne pouvez rien faire. Mercedes est toujours la plus forte, mais j’espère que les autres se rapprocheront un peu plus, c’est mieux pour le spectacle ».

À Jerez, cependant, il y a une semaine, c’est Márquez qui remportait son Grand Prix d’Espagne à Valence. « Nous travaillons pour être toujours les plus forts. La Honda fonctionne bien, j’essaie de bien travailler et l’équipe aussi », a déclaré l’Espagnol, qui avait déjà eu le droit de tester une voiture de Formule 1, une Toro Rosso, en juin de l’année dernière. « J’ai fait un test, nous l’avons vraiment apprécié. J’ai déjà dit que j’aimerais le refaire ». Mais cette année, cela n’arrivera probablement pas. « Je me concentre sur le championnat, il est très serré et très difficile » a déclaré le leader du classement général provisoire. Une intéressante évaluation lorsque l’on sait qu’entre le Grand Prix de France et celui d’Italie, Andrea Dovizioso s’en ira faire une course automobile dans le championnat DTM…



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team