• Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) remporte le Grand Prix
• Bagnaia bat le record du circuit en 1min 46s 322
• Nouveau record de durée de course en 41min 44s 422

Après une bagarre à couteaux tirés tout au long de l’épreuve, les MICHELIN Power Slicks Hard avant et Soft arrière ont brillamment résisté aux températures de piste très élevées pour permettre à Francesco Bagnaia de décrocher une superbe victoire sur le Gran Premio TISSOT de Aragón devant Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar).

En Qualification 2, où la bataille pour les places sur la grille de départ fut très intense, Francesco Bagnaia a signé un nouveau record du circuit en 1min 46s 322, améliorant celui de Marc Márquez établi en 2015 de plus de trois dixièmes de seconde.

Autre record battu ce weekend, celui de la durée de course – qui datait lui aussi de 2015 – avec un temps total de 41min 44s 422

Des températures de piste élevées tout au long du weekend, sans l’habituelle fraîcheur matinale, ont donné aux teams plus de temps pour tester les différentes options de pneus slicks proposées et de se concentrer sur les réglages des machines et les longs runs. Ce travail fut important pour les choix de pneumatiques pour la course.

Tous les pilotes ont choisi le pneu Hard avant et le Soft arrière pour la course, hormis Johann Zarco (Pramac Racing) qui avait décidé de chausser un Medium avant.

La polyvalence et la performance des MICHELIN Power Slicks 2021 furent soulignées ce weekend par le fait qu’aux Essais Libres 3 (FP3), où les pilotes bataillaient pour les places en Q2, moins de 0.5 seconde séparait les 14 premiers, avec quatre marques différentes. Ce fut également le cas en FP4 avec 0.5 seconde entre les 13 premiers.

Piero Taramasso, Manager Deux-roues de Michelin Motorsport, a déclaré : « Aragón peut être très rude pour les pneus arrière, notamment dans les longues courbes, les 10, 16 et 17, mais nous sommes très satisfaits de la façon dont toutes les options de notre allocation ont performé pendant les sessions d’essais, puis en course. »

« La performance des pneumatiques fut clairement mise en évidence par les chronos très rapides réalisés malgré des températures élevées et un “vieil” asphalte, et cette performance était disponible pour tous les pilotes et les teams. Je suis particulièrement heureux pour le record du tour battu par Pecco en qualifications, ainsi que pour le rythme très élevé et régulier maintenu pendant toute la course avec nos pneus Soft arrière. »

 

Aragon



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team