La nouvelle a surpris tout le monde car elle émane d’ailleurs que du MotoGP. C’est du moins ce qu’il ressort d’un entretien relayé par Speedweek de Mike Leitner, aux manettes du team KTM officiel qui aligne les deux RC16 autrichiennes, au sujet de la mise sur la touche avec effet immédiat de Johann Zarco. C’est le conseil d’administration de la marque de Mattighofen qui a tranché tandis que, côté piste, on craignait pour l’intégrité et la sécurité d’un pilote que l’on pourrait libérer rapidement s’il avait une opportunité pour se relancer…

Johann Zarco a fait un saut en Aragón pour prendre ses dernières affaires chez KTM et s’en retourner chez lui pour travailler sur un autre projet pour 2020. Il l’a dit, cette décision qui l’a définitivement éloigné de la RC16 a été une surprise. Et au sein du team KTM, on n’a pas été loin du même sentiment. Mike Leitner l’explique, en mettant en avant la chute du warmup à Misano qui a comme ouvert les yeux… « Nous avions un pilote qui n’était pas heureux et qui s’arrêtera après cette saison de toute façon. Johann a eu une mauvaise chute lors du warmup à Misano. Après cela, nous avons réfléchi. Nous ne voulions pas exposer Johann à un autre danger lors des six prochaines courses. Nous avons donc décidé d’emmener notre réserviste Mika Kallio vers le reste des Grand Prix. »

Mais de qui exactement est venu cette décision sans appel ? Le même Leitner répond, en rappelant le contexte… Qui remonte à Jerez… « Ce n’est certainement pas drôle si vous, en tant que pilote, vous êtes habitué au top 5 et que vous ne pouvez obtenir ces résultats. Les attentes de Johann étaient évidemment beaucoup plus grandes. Nous avons toujours entendu dire dans les médias à quel point notre moto était mauvaise. Mais notre projet n’a que deux ans et demi. Ce que nous avons accompli est une chose dont nous pouvons être fiers. D’autre part, nous avons un pilote qui est mécontent et qui ne veut pas continuer avec nous de toute façon en 2020. Oui, notre conseil d’administration a alors dit que nous finirions ce chapitre. Mais en réalité, Johann voulait terminer la saison avec nous. »

Leitner poursuit : « au début, ça a été un choc pour lui. C’est clair. Nous avons dû franchir cette étape. Nous savons qu’il est un excellent pilote. C’est pourquoi nous l’avons engagé. Ce fut un investissement énorme pour Red Bull et KTM. Johann est un pilote talentueux et passionné de MotoGP. Mais si le pilote n’est pas connecté à 100% au projet, une telle rupture semble aussi être un soulagement. »

Zarco n’est actuellement pas autorisé à conduire d’autres motos jusqu’à la fin de la saison. Mais chez KTM, on garde l’esprit ouvert : « s’il vient vers nous et met un nouveau projet sur la table avec une nouvelle option, nous sommes ouverts à la discussion » a déclaré Leitner.



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP