KTM a donc annoncé qu’il se passerait des services de son pilote Johann Zarco jusqu’à la fin de cette saison. Une surprise, même si, depuis l’Autriche, on sait qu’entre le Français et les Autrichiens, l’aventure actée pour deux saisons allait se terminer dès la fin de cette année, par consentement mutuel. Car Misano avait été positif avec une huitième place sur la grille et une onzième position à l’arrivée. Aragón allait suivre dans la foulée comme une autre opportunité de travailler sur l’avenir. Mais mardi, la nouvelle est tombée. Au micro de Canal+, Johann Zarco avoue sa surprise…

Pour KTM, préparer 2020, c’est commencer à lever le voile sur certains secrets et il n’était pas souhaitable qu’un pilote sur le départ et possiblement demain chez la concurrence découvre les dernières évolutions. Une logique qui se tient. Cependant, la conjoncture n’est pas inédite et, dès l’Autriche, elle aurait pu être abordée entre les parties qui s’étaient accordées pour finir la saison malgré tout.

Une tendance qui semble se confirmer si l’on en juge par la réaction de Johann Zarco à devoir ranger son cuir en attendant 2020… « Pas de Grands Prix. Je l’ai su mardi. Je suis sur le paddock car j’ai des choses à récupérer mais je ne veux pas rester jusqu’à la course, je veux rentrer chez moi plus tôt pour m’entraîner. Cela fait bizarre. Je suis en Grand Prix depuis 10 ans et là on me dit que, non, tu ne termines pas la saison. Ça fait drôle, même si cet été j’avais pris la décision cet été de ne pas continuer avec KTM l’an prochain pour avoir la chance de rebondir».

« Mais eux, ils m’ont un peu coupé l’herbe sous le pied. Ne pas terminer la saison, ça fait bizarre, c’est comme si on m’avait arraché quelque chose de l’estomac, comme si on m’avait arraché le cœur. Je ne sais pas. Ce n’est pas facile à digérer » ajoute le double Champion du Monde de Moto2.

« J’ai été un peu sous le choc au début, puis les jours ont passé et c’est comme tout, vous acceptez mieux et vous allez de l’avant » termine le Français. « Ma priorité est le MotoGP. Je suis actuellement dans une bonne forme pour être un pilote rapide en MotoGP et je dois profiter de ça. Ce sont des moments dans une carrière. Je suis en MotoGP et je veux faire tout mon possible pour y rester et me battre au sommet. J’en rêve, alors je poursuis ces rêves. »


Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP