Sur la lancée de ses bons tests d’intersaison, Takaaki Nakagami a parfaitement lancé sa saison au Qatar en prenant une neuvième position plus qu’encourageante. Car la performance ne tient pas du hasard et n’est pas plus une manne venue d’incidents de course. Elle vient bel et bien de la tenue d’un pilote à la confiance affermie.

Takaaki Nakagami a d’abord pris un excellent départ, se classant au 5e rang et donc dans le groupe de tête. Il a ensuite rétrogradé à la onzième place, mais il a fini par remonter dans le top 10. Il quitte le Qatar avec les points de la neuvième place dans les bagages.

« C’était un peu la guerre, mais je me sens vraiment à l’aise sur la moto et surtout lors du début de course. Je me sentais vraiment fort. L’année dernière, j’avais du mal à prendre un rythme rapide dès le départ, mais cette fois il y a une réelle amélioration », a déclaré le Japonais âgé de 27 ans. « Après ça, j’ai été perturbé par Joan Mir et Jack Miller. J’ai essayé de les doubler et de garder mon rythme, à la fin les temps étaient plutôt bons ».

Dans l’ensemble, Nakagami a entamé de manière satisfaisante sa deuxième saison MotoGP, qui se poursuivra le 31 mars en Argentine : « c’était une bonne course et je suis heureux de terminer dans le top dix. Bien sûr, nous pouvons nous améliorer, mais lors de la première course, la 9ème place n’est pas si mauvaise. L’équipe est apparemment heureuse, alors moi aussi ! »

Tous les articles sur les Pilotes : Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda