Chez Ducati, il y a eu comme un effet Jorge Martin au terme du dernier Grand Prix de Doha. Il faut dire que le rookie espagnol a fait mieux que la précédente compétition au Qatar où il avait brillé avec un départ synonyme de catapultage. Mais il n’avait pas tenu la distance, au contraire du week-end suivant qui l’a vu mener carrément la course pendant 18 des 22 tours proposés. Une prestation qui n’a évidemment pas échappé au directeur sportif de Ducati qu’est Paolo Ciabatti.

Paolo Ciabatti est heureux de sa nouvelle recrue Jorge Martin qui a su y faire en termes de coups d’éclats au Qatar. Mais la prestation la plus solide a été vue lors du Grand Prix de Doha, récompensée par un podium, son premier en MotoGP, après être parti de sa première pole position. Et il n’en était qu’a sa seconde course !

Certes, mais il venait de passer plus de dix jours à limer la piste de Losail. A partir de maintenant, la règle générale sera de s’aguerrir en un week-end, un rythme qui commencera avec un des tracés les plus compliqués à assimiler : Portimao.

Paolo Ciabatti sait que le plus dur commence sans doute pour le jeune pilote Pramac. « Ce qu’il a fait était une démonstration de son talent », a déclaré au sujet de Doha le directeur sportif à l’édition espagnole de Motorsport.com.

Paolo Ciabatti : « il doit continuer comme ça »

« Il doit continuer comme ça ». Et si c’est le cas, il n’y aura plus de doute sur son talent. Pensant à l’échéance de ce week-end au Portugal, l’Italien dit : « il n’aura que deux jours pour s’y habituer sur ces pistes. Le Qatar était très spécial parce que tous les pilotes là-bas ont tellement roulé. Cela aide parfois trop les rookies ».

« Maintenant, nous allons voir à quel point il est déjà mature sur des pistes qui lui sont nouvelles et quelle capacité il a à s’adapter », a déclaré Ciabatti en pensant aux courses à venir à Portimao, Jerez et Le Mans.

Au classement des débutants, Jorge Martin compte 17 points après deux courses. Le champion du monde Moto2 Enea Bastianini suit avec onze points. Luca Marini et Lorenzo Savadori n’ont encore marqué point au championnat.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing