En ce vendredi 25 juin 2021, Marc Márquez a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit d’Assen, à l’issue de la première journée du Grand Prix des Pays-Bas.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote espagnol, victime d’un gros highside lors des FP2, dont il s’est fort heureusement relevé sans problème. Le pilote Repsol Honda va ainsi pouvoir remettre l’ouvrage sur le métier demain, et poursuivre le déverminage de son nouveau châssis.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Marc Márquez sans la moindre mise en forme.


 

Marc, vous avez été victime d’un accident pour le moins inhabituel lors des FP2. Pouvez-vous nous en dire plus sur les circonstances de cet événement ?

« Tout d’abord, je dois dire que je me suis relevé de cet accident indemne. Je dois dire qu’ici à Assen je me sens plus en forme que ce à quoi je m’attendais, et d’ailleurs lors des FP1 j’étais assez “facile”. Ensuite lors des FP2 je me suis dit qu’il était temps de passer un cap. C’est vrai que j’ai attaqué dans certaines portions du circuit, mais dans ce virage précisément je n’étais franchement pas au-delà de la limite, pour la simple et bonne raison que j’avais un pilote devant moi et que je suivais sa trajectoire. »

« On ne peut pas se permettre d’avoir ce genre d’accident, l’électronique est censée être là pour éviter ce genre de chute. Mais le fait est que seuls les pilotes Honda sont victimes de ce genre de highside : Cela a été le cas d’Álex [Márquez] et Pol [Espargaró] à Portimão, et ma chute à Jerez l’an passé était très similaire à celle-ci. Nous devons comprendre ce qu’il s’est passé, et j’ai d’ailleurs déjà regardé les données pour comprendre si j’avais fait quelque chose de mal, mais je dois dire que je roulais exactement de la même façon que lors des tours précédents. »

« On ne peut pas se permettre d’avoir ce genre d’accident »

« Mais au final le TC [Traction Control] n’a pas eu l’effet escompté. C’est quelque chose que nous devons régler à l’avenir, dès cette année. Il nous faut quelque chose qui nous permette de nous sentir plus en sécurité, car si ce n’est pas le cas il est impossible d’avoir la confiance nécessaire pour être à nouveau rapide. »

 

 

Quelle est votre opinion sur votre nouveau châssis ?

« Concernant le châssis je suis très content du travail qui a été accompli par la HRC, car c’est peut-être le premier élément pour lequel je perçois un réel potentiel pour le futur. Il faudra bien sûr valider cela sur tout le weekend mais aussi sur un autre circuit, mais j’ai tout de même eu de bonnes sensations. J’en suis content, j’ai essayé plusieurs styles de pilotage pour bien comprendre les choses, mais il va falloir confirmer tout cela à l’avenir. »

« Je suis content du nouveau châssis »

Suite à votre chute, êtes-vous inquiet pour le reste du weekend ?

« J’ai bien sûr senti que c’était un gros accident, mais j’en suis ressorti sans aucune douleur, que ce soit au genou, au pied, ni même au niveau du coude. Cela ne va pas poser de problème pour notre performance sur le reste du weekend. »

Allez-vous continuer à utiliser le nouveau châssis sur le reste du weekend ?

« Le châssis a résisté à l’accident, donc nous avons effectivement prévu de continuer à travailler avec celui-ci. Nous allons poursuivre les comparaisons avec l’autre. Bien sûr l’idéal ce serait d’avoir toutes les motos avec le même matériel à compter du samedi, mais nous devons essayer des choses et progresser, et pour cela il faut poursuivre les comparaisons entre les deux. Notre objectif n’est pas la performance ou obtenir le meilleur résultat possible ce weekend, mais davantage d’améliorer la moto pour l’avenir. »

 

MotoGP Assen – Classement des temps combinés FP1-FP2 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team