En ce vendredi 25 juin 2021, Miguel Oliveira a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit d’Assen, à l’issue de la première journée du Grand Prix des Pays-Bas.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote portugais, troisième meilleur chrono du jour, et qui va tenter ce weekend de poursuivre sur son excellente lancée, avec dans le collimateur un possible quatrième podium en autant de courses avant la trêve estivale.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Miguel Oliveira sans la moindre mise en forme.


 

Miguel, comment s’est déroulée votre journée ?

« Nous avons vécu une première séance difficile, mais l’équipe a bien réagi après cela. J’ai senti dès le début des FP2 que je serai bien plus compétitif. C’est juste dommage que nous n’ayons pas eu le temps de comprendre jusqu’où on pouvait aller avec les réglages de notre moto et de cerner tout son potentiel, mais tout le monde est dans le même cas. L’objectif pour demain est d’être prêt pour être rapide dans des conditions pluvieuses et de bien gérer les FP3 pour aller directement en Q2. »

Quel a été le niveau de grip à la fois sur le mouillé et sur le sec ?

« Difficile à dire pour ce matin car j’avais le pneu medium, et l’adhérence n’est jamais bonne au cours de la première séance d’essais libres. Je pense que le niveau de grip est tout de même bon. La piste, notamment sur le mouillé, offre un niveau de grip vraiment élevé, et les bosses ont été arasées, en particulier dans les deux premiers virages. En revanche après la longue ligne droite, à l’approche du virage 6, je n’ai pas senti de différence. »

 

 

Vous avez rencontré des difficultés lors de la première séance avec vos réglages, pouvez-vous revenir là-dessus ? Par ailleurs, pouvez-vous expliciter les différences de comportement de la KTM sur le sec et sur le mouillé ?

« Nous avons essentiellement travaillé sur la recherche de plus d’agilité dans les virages rapides, et nous avons réussi à atteindre cet objectif. Maintenant il faut que nous accomplissions beaucoup plus de tours sur le sec pour savoir ce que pourrait être la prochaine étape. Concernant le comportement de la moto sur le mouillé, cela s’est plutôt bien passé. S’il pleut demain je pense que nous avons un bon rythme pour nous en sortir. »

Pecco Bagnaia a déclaré que vous étiez l’un des pilotes les plus talentueux en MotoGP. Quel est votre avis sur le sujet ?

« En MotoGP, personne ne se repose uniquement sur le talent. Il faut au contraire beaucoup de travail. Dans cette nouvelle période du MotoGP, tout ne dépend pas que de la moto. Cela dépend également de l’équipe, du travail que vous réalisez en dehors de la piste, de nombreux petits détails qui peuvent faire la différence. Mais c’est bien sûr très sympa que cela vienne de la part de Pecco, qui est aussi un pilote très talentueux. »

« En MotoGP, personne ne se repose uniquement sur le talent »

 

MotoGP Assen – Classement des temps combinés FP1-FP2 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP