Chez Petronas Yamaha on ne sait pas trop comment évaluer la saison 2020 de MotoGP qui vient de s’achever. Avec six victoires, six pole positions et huit podiums, le team satellite Yamaha qui en est seulement à sa seconde saison à ce niveau de la compétition ne peut être déçu du déroulé des événements, qui lui a offert le titre de meilleure équipe. Cependant, il y a un goût d’inachevé, que le statut de vice-champion du monde de Franco Mirbidelli édulcore à peine. Le directeur de l’équipe Johan Stigefelt explique …

Le patron des couleurs Petronas Yamaha Razlan Razali se dit ravi de la saison qui vient de s’écouler en MotoGP. Il déclare ainsi dans des propos relayés par Motorsport-total : « bien que ce fût une saison mouvementée, il y a de nombreux aspects positifs. Le fait que Franco soit vice-champion du monde a dépassé de loin nos attentes. On ne s’y attendait pas. Il y a eu des résultats inattendus, mais nous avions l’air forts sur le papier. Bien que nous soyons un peu déçus, notre équipe de deux ans a remporté six courses, pris six pole positions et remporté huit podiums. Nous pouvons en être fiers ».

Par ailleurs, Fabio Quartararo a remporté le BMW M Award en tant que meilleur qualifié sur l’ensemble de la saison. Petronas a été sacré meilleure équipe satellite lors de la finale de la saison à Portimao. Mais le directeur d’équipe Stigefelt reste sur sa faim : « à mon avis, ce que nous avons vu n’était pas totalement inattendu ».

Il explique : « Fabio est devenu de plus en plus fort à chaque course en 2019. Il a grandi en tant que pilote et nous avons également appris comme équipe. Nous avons également obtenu une meilleure moto de Yamaha. Il avait du matériel d’usine. C’est pourquoi j’attendais de Fabio les meilleurs résultats ».

Petronas est ravi des progrès de Morbidelli

« Nous n’avons pas mis de pression sur lui, mais nous nous attendions à des podiums et des victoires de sa part ». Une relative déception qu’a adouci le retour en force de Franco Morbidelli : « c’était un peu différent avec Franky parce qu’il a eu des difficultés en 2019. Mais il a travaillé très dur pendant l’hiver. Personne n’a vraiment parlé de lui, mais nous avons toujours été derrière lui en tant qu’équipe », a déclaré Stigefelt. « Il devenait de plus en plus fort, comme Fabio en 2019. C’était très agréable de constater ses progrès et de le voir finalement deuxième du championnat ».

Un classement qui reste à ce jour le meilleur de l’histoire de la jeune équipe Petronas. En 2021, Morbidelli reste sous ces couleurs malaisiennes avec une Yamaha A-Spec, avec Valentino Rossi comme équipier. Fabio Quartararo sera quant à lui au sein de l’équipe usine Yamaha avec Maverick Viñales comme voisin de box.



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team