Pit Beirer reprend la main… Les prochains pilotes KTM pour 2022 est un des sujets de discussion qui a cours dans les coulisses de ce Grand Prix d’Italie. Et pour cause : il concerne un local de l’étape qui s’est imposé lors de la dernière course MotoGP vue en Toscane. Nous étions en 2019 et Danilo Petrucci connaissant le succès sur ses terres avec une Ducati. Depuis, une pandémie a fait basculer cet événement dans un monde d’avant et Petrux est passé du rouge à l’orange. Mais il est loin d’avoir le feu vert pour poursuivre l’an prochain…

En effet, les résultats de Petrucci sur une KTM qu’il découvre cependant à peine ne sont pas du genre à convaincre les Autrichiens à confirmer son option pour 2022… Une clause du contrat qui prend fin le lundi après le Grand Prix d’Italie de ce week-end. Sa cinquième place au Mans, sur une piste humide a redonné des couleurs à Petrux. Mais avec la relève qui pousse dans une famille KTM qui ne nie pas son intérêt pour Remy Gardner, le manager de l’Italien ne cache plus son inquiétude.

Les rumeurs courent donc et il était temps pour Pit Beirer de reprendre la main sur le sujet. Ce qu’il a fait ce samedi en Toscane en remettant ainsi les choses dans l’ordre : avant d’évaluer les pilotes, il faut leur donner une bonne moto. Sur Sky, le directeur sportif a ainsi déclaré : « on a eu un début de saison difficile. Nous avons fait une petite erreur dans le cadre, nous ne mettions pas notre puissance sur la piste. Mais nous avons apporté une bonne évolution. Tout va mieux, la moto est plus facile ».

Danilo Petrucci Qatar

Pit Beirer : « tous les pilotes KTM ne sont pas là où ils devraient être »

Une embellie qui profite aux pilotes d’usine, mais pas encore vraiment à ceux de Tech3 : « nous n’avons pas encore fait de plan, tous les pilotes KTM ne sont pas là où ils devraient être » ajoute Beirer. « Il faut faire un pas en avant et permettre aux pilotes de faire mieux. Danilo vient de revenir de la cinquième place au Mans. C’est un bon pas en avant. Je me sens mal de voir à quel point c’est difficile pour lui, nous devons travailler dur pour qu’il aille mieux. Il est donc trop tôt pour parler de l’avenir, nous devons être plus compétitifs ».

Petrucci a donc une fenêtre de tir. Même si l’option doit être levée dans quelques heures et que du côté de Remy Gardner, on semble certain de son avenir en MotoGP…

Petrucci n'est pas du genre à rester sur un malentendu ...



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP