Pol Espargaró est à présent un pilote Honda et il se délecte de son nouveau défi qui devrait l’amener, à un moment ou à un autre, à affronter Marc Marquez avec le même matériel. Cependant, il aborderait ce qui l’attend avec un peu plus de sérénité s’il était un vainqueur de Grand Prix. Or ce n’est pas le cas, et c’est même pire que ça car celui qui était du début du projet KTM en MotoGP le quitte sans avoir été des trois succès acquis par Binder et Oliveira. Un véritable manque et une frustration ramenée de Brno si l’on se réfère à ses propres dires …

Pol Espargaró a du mal à s’en défendre : avoir quitté KTM sans concrétiser l’année où la RC16 a ouvert son compteur de victoires sera toujours un manque. Une frustration qui s’est décidée en un lieu, Brno, avec un pilote, son ancien équipier à Mattighofen, Johann Zarco : « en République tchèque, avant que Johann Zarco ne me pousse hors de la piste, j’étais en position de me battre pour la victoire », se souvient Espargaró de la course de Brno.

Mais il y a tout de même eu d’autres occasions : « en Autriche, j’étais là jusqu’au dernier virage, je me suis battu avec Jack Miller. Même dans la première course autrichienne avant l’arrivée du drapeau rouge, la chance était là », dit-il, énumérant deux autres chances de gagner. « Il y a donc eu des balles de match. Mais pour une raison ou une autre, nous n’avons pu convertir aucune d’entre elles ».

« L’opportunité de gagner était là et c’est ce que je vais emporter avec moi à la fin », se résigne a déclaré l’Espagnol. « Certes, j’aurais aimé fêter cette première victoire avec KTM, cela ne fait aucun doute. Mais après je n’ai pas ressenti l’avantage clair que nous avions à Brno et aussi à Spielberg avec la moto, le réglage, les pneus ».

Espargaró doit maintenant le faire sur une Honda

Cependant, Pol Espargaró ne part pas bredouille. Il est monté cinq fois sur le podium à la troisième place et a terminé la saison MotoGP en tant que meilleur pilote KTM à la cinquième position. La première victoire en MotoGP sera-t-elle désormais remportée chez Honda ? Sans Marc Marquez, qui a dû faire une pause en raison d’une blessure, le constructeur s’est avéré incapable de gagner en 2020. Et le passé a montré que même les pilotes expérimentés ont eu du mal à passer à la Honda, le dernier en date étant Jorge Lorenzo en 2019.

Mais le cadet des Espargaró ne s’arrête pas à ce constat sur Motosport-total : « la plupart des gars du paddock du MotoGP attendent une telle opportunité. Je ne peux donc pas dire non. C’est l’une des meilleures motos du monde si vous regardez en arrière dans l’histoire. Et je suis impatient de voir à quelle vitesse je pourrais m’adapter et obtenir les résultats que j’envisage ». Première réponse à la mi-février pour les premiers tests de l’année à Sepang.

Pol Espargaró se souviendra longtemps du Grand Prix à Brno version 2020 ...



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP