Deux Grands Prix se sont déroulés dans cette saison 2019 de MotoGP et la dernière échéance en Argentine a révélé un Valentino Rossi toujours aussi affûté. Mieux, il s’est intercalé entre les deux favoris annoncés pour la course au titre que sont Marc Márquez et Andrea Dovizioso avec ce message qu’il faudra peut-être revoir ses pronostics et envisager un ménage à trois. Mais pour inscrire ça dans le temps d’une campagne, il faudrait être certain qu’un élément ne fasse pas défaut…

Et cet élément, Graziano Rossi, le père du fils quadragénaire, l’identifie clairement : « il veut vraiment jouer le championnat. Au vu du niveau de sa préparation et de son excellente forme physique, je dirais que le seul élément qui manque à la réussite est une moto performante. Lors de la seconde course cependant, les progrès réalisés ont été très importants. Nous espérons voir Yamaha en mesure de combler l’écart qui le sépare de Ducati et de Honda. Depuis que Rossi est là, elle a pour particularité d’être plus lente ».

On pourrait ajouter que cet écueil s’est aussi aggravé depuis le départ de Jorge Lorenzo. Une coïncidence ?  Mais si Por Fuera est oublié par le père, ce dernier ne fait pas de même avec Marc Márquez. Faisant allusion à la main serrée entre les deux hommes à l’arrivée de l’Argentine et sur la perspective d’un réchauffement de la relation entre les deux champions, il calme les esprits : « il nous faudra encore d’autres podiums avant de reconstruire une relation positive ». Mais il ne faut pas désespérer puisque le temps ne devrait pas manquer pour ça. Graziano termine en effet sur Radio Sportiva : « Luca Marini a raison dans ses prévisions. Valentino sera là jusqu’à 46 ans ».


Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP